Nous suivre Industrie Techno

La micro-injection "douce"

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,
- Enduites de lipides, les micropipettes de Cell Engineering facilitent les micro-injections sans endommager les cellules.

La société Cell Engineering (Swansea, Pays de Galles) vient de lancer une gamme de micropipettes fonctionnalisées pour micro-injections cellulaires. Cette technique dénommée SLAM (Soft lipid-assisted micro-injection) est annoncée comme moins destructrice pour la cellule. Les ingénieurs de Cell Engineering exploitent en fait une découverte réalisée à l'University of Wales College of Medicine. Les scientifiques avaient observé que le fait d'enduire une micropipette d'un certain type de lipides (molécules organiques insolubles dans l'eau mais solubles dans les solvants organiques comme les acides gras) facilitait énormément l'opération de micro-injection cellulaire. Une découverte suivie d'un dépôt de brevet.

Applicable aux thérapies géniques

Cell Engineering a ainsi conçu une gamme de pipettes en verre ou en quartz recouvert de lipides. Les lipides sélectionnés ont pour propriété particulière de former des bicouches au contact de l'eau, permettant ainsi une fusion avec la bicouche lipidique de la membrane de la cellule. Le matériel biologique peut alors être transféré de la micropipette à l'intérieur de la cellule, ou de la couche lipidique à la membrane cellulaire sans pénétration de la cellule en question. Cette opération s'opérant par contact et non par pénétration, la cellule n'est alors pas endommagée. Selon Cell Engineering, cette technologie devrait largement améliorer les outils utilisés dans les domaines de la fécondation in vitro et de la thérapie génique. -

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0848

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

Hôpitaux de Marseille et la société Poietis ont annoncé le 24 novembre avoir installé un système de[…]

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Plus d'articles