Nous suivre Industrie Techno

La méthanisation à la ferme

Clément Cygler
La méthanisation à la ferme

A partir de fumier ou de déchets verts, le système Eribox produit du méthane, de la chaleur et un compost aux propriétés agronomiques avantageuses.

© DR

Présenté au Salon International de la Machine Agricole 2011, l’Eribox offre aux responsables d’exploitations agricoles de taille modeste un moyen de produire du biogaz à partir de déchets verts solides. Zoom sur un procédé qui pourrait intéresser près de 40 000 exploitations en France.

Après deux années de R&D en partenariat avec des universités et la Chambre d’Agriculture de l’Oise, la société Erigène a développé un système de méthanisation pour les exploitations agricoles de petite et moyenne taille. Appelé Eribox, il est composé de méthaniseurs (entre 3 et 10) modulaires et transportables, capables de traiter des déchets solides comme le fumier, les résidus de culture ou des refus de fourrage. Ce procédé permet aux éleveurs et agriculteurs d’optimiser la valeur ajoutée de leur exploitation en améliorant les performances énergétiques et agronomiques.

Placés si possible à proximité de la fumière, ces modules sont simples à installer, à entretenir, à charger ou à décharger. Le fonctionnement de ces unités est facilité par la présence d’un centre de commande qui assure le pilotage et l’analyse des performances. Au bout de 3 à 6 semaines, les digesteurs anaérobiques produisent du méthane et de la chaleur. Le biogaz peut ensuite être transformé, à l’aide d’un cogénérateur, en électricité qui sera ensuite revendue à EDF. La chaleur est, quant-à-elle, utilisable directement à la ferme pour chauffer par exemple des bâtiments d’élevage ou des serres. Par ailleurs, assimilable à un compost avancé et enrichi en azote, le digestat obtenu présente un bon potentiel fertilisant, permettant à l’exploitant de réduire les apports d’engrais chimiques et de produits phytosanitaires.

Soutenu financièrement par Oséo Innovation et la Région Picardie, Erigène installe, pour l’instant, seulement des démonstrateurs pour valider par l’expérience les paramètres technico-économiques, avant de lancer une version industrielle d’ici quelques mois. 

Clément Cygler

Pour en savoir plus : http://erigene.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les technologies hydrogène d'Energy Observer en route vers l'industrialisation

Les technologies hydrogène d'Energy Observer en route vers l'industrialisation

La start-up Energy Observer Developments (EODev) a annoncé le 17 septembre vouloir produire des technologies hydrogène chez Eneria,[…]

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Ampaire améliore son avion hybride-électrique et effectue un second vol avant de relier les îles d’Hawaï

Pour bien commencer la semaine, AstraZeneca reprend l’essai clinique de son vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, AstraZeneca reprend l’essai clinique de son vaccin contre le Covid-19

Plan de relance : le détail de la « Stratégie hydrogène française »

Plan de relance : le détail de la « Stratégie hydrogène française »

Plus d'articles