Nous suivre Industrie Techno

La mémoire à changement de phase proche de la maturité

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
La mémoire à changement de phase proche de la maturité

Les fabricants arrivent aujourd'hui à réaliser des puces PCM de 128 Mbits en technologie 90 nm.

© DR

Numonyx présente ses avancées dans le développement de cette puce censée succéder à l’actuelle mémoire flash.

A l’International Electron Devices Meeting (IEDM), principal forum mondial sur l’électronique, qui se déroule du 07 au 09 décembre 2009 à Baltimore, aux Etats-Unis, Numonyx, joint-venture entre STMircoelectronics et Intel, a présenté les avancées de ses recherches sur la mémoire à changement de phase (PCM).
 

Cette mémoire non volatile figure parmi les puces favorites pour la succession de l’actuelle mémoire flash. A la clé, une amélioration de la densité, des vitesses de lecture/écriture et de l’endurance.
 
En coopération avec STMicroelectronics, Numonyx a réussi à intégrer une macrocellule PCM de 4 Mbit sur une plate-forme Cmos à 90 nm. De quoi ouvrir des applications embarquées telles que les cartes à puce et les microcontrôleurs industriels. La société a également réalisée une puce PCM de 128 Mbit en gravure de 90 nm et démontré la possibilité d’atteindre une capacité de 1 Gbit en gravure de 45 nm. Selon les chercheurs de Numonyx, la technologie PCM s’approche de la maturité nécessaire pour entrer dans les applications à haute densité. Numonyx prévoit de livrer les premiers échantillons de la puce de 1 Gbit au 1er trimestre 2010.

Ridha Loukil


Pour en savoir plus : http://www.numonyx.com
 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles