Nous suivre Industrie Techno

abonné

La mécatronique au service de la performance énergétique

EMMANUELLE LESQUEL

Optimisation ou combinaison de sources d'énergie, transmissions novatrices ou maintenance à distance, les innovations nées de la mécatronique permettent d'accroître significativement l'efficacité énergétique des équipements. Aperçu.

Petits mais costauds. Plus compacts et surtout beaucoup plus « intelligents » que leurs aînés, les composants obtenus grâce à une réflexion mêlant mécanique, électronique, informatique et réseaux de communication réussissent à condenser un maximum « d'intelligence » en un minimum de surface. Bourrées de capteurs, les innovations issues de la mécatronique s'adaptent automatiquement aux situations, ce qui leur permet notamment d'optimiser la consommation d'énergie des équipements qui les intègrent (machines, véhicules, robots...).

« La performance énergétique est l'un des sujets les plus porteurs d'innovation actuellement », constate Laurence Chérillat, déléguée générale d'Artema, le syndicat des industriels de la mécatronique. Des équipements qui coupent le moteur dès qu'il n'est plus utile, des pinces de préhension par ventouse qui n'aspirent qu'en cas de besoin ou des moteurs « tout en un » qui optimisent l'entraînement, « l'intelligence décentralisée » des technologies mécatroniques est plus que bienvenue pour optimiser les consommations d'énergie.

Des surcoûts vite amortis

« Sur des machines qui fonctionnent 16 heures par jour, les éventuels surcoûts d'équipements plus efficaces sont vite amortis », fait valoir Christian Sibileau, responsable communication de Sew Usocome, entreprise spécialiste des systèmes d'entraînement et d'automatismes.

La régulation des solutions d'entraînement est un poste qui permet des économies d'énergie importantes. « On voit des innovations fabuleuses apparaître en matière de performance énergétique sur les motoréducteurs et beaucoup de développements sont en cours », constate Laurence Chérillat.

En rassemblant dans une même enveloppe le moteur, le réducteur et le variateur de vitesses, l'unité d'entraînement Movigear de Sew Usocome a, par exemple, limité significativement les pertes électriques et mécaniques. « Le câblage est également simplifié et chaque composant a des rendements plus élevés. De plus, le design du corps est conçu pour se passer de ventilateur et pour faciliter le nettoyage », souligne Christian Sibileau. Il ajoute que ce design permet ainsi de baisser la consommation d'énergie, mais aussi d'eau chaude ou de produits d'entretien.

« Avoir accès à la régulation au plus proche de la machine produit de meilleures performances. Le marché du variateur embarqué évolue énormément. Les variateurs sont intégrés à des champs de plus en plus larges avec des économies d'énergie importantes à la clé », se félicite Frédéric Nectoux, directeur général de Nord Réducteurs, fabricant de solutions d'entraînement. Si les systèmes comprenant de l'électronique « embarquée » ne représentent pour l'instant que 15 à 20 % du marché, « demain, ce sera 90 %. D'où l'importance pour les entreprises de raisonner simultanément sur la mécanique, l'électrique et l'électronique ».

Cette tendance à décentraliser l'intelligence se retrouve aussi dans les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0976

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 d'Industries & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

Dans les veines de la soufflerie Jules Verne, à Nantes, composants du bâtiment, véhicules et autres équipements industriels[…]

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

L'Insa Toulouse va industrialiser son lanceur de ballons de rugby

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Fil d'Intelligence Technologique

Holomake, l’interaction manuelle augmentée

Plus d'articles