Nous suivre Industrie Techno

La majorité des centrales japonaises sont à l'arrêt.

La consommation électrique des entreprises nippones est à la diète. Première victime : le budget clim. L'entreprise Kuchofuku a donc riposté en proposant une veste de travail climatisée. Ses deux ventilateurs, alimentés par une batterie, évitent aux travailleurs de mouiller leur chemise. Un bleu de travail tout confort dont le prix, 95 euros, en refroidira sûrement certains.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0937

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

ESPION

ESPION

La seule chose qu'il ne fait pas, c'est marcher au plafond ! Malgré son nom de margouillat, surnom du gecko dans certaines régions tropicales, ce[…]

LA PENSÉE DU MOIS

LA PENSÉE DU MOIS

Des cartes graphiques virtualisées

Des cartes graphiques virtualisées

ÉCOLEAU

ÉCOLEAU

Plus d'articles