Nous suivre Industrie Techno

La main robotique qui touche... et qui voit !

Thibaut De Jaegher

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La main robotique qui touche... et qui voit !

Une entreprise anglaise a mis au point une main robotique douée de vision grâce au système Kinect de Microsoft.

«Regarde avec les mains et touche avec les yeux !» L'injonction parentale aux enfants un peu trop agités est en train de prendre corps grâce aux travaux menés par Shadow Robot. Cette entreprise spécialisée en robotique basée à Londres, a dévoilé une main robotique douée de vision dans une vidéo publiée récemment. Extrêmement agile, cette main est capable d'analyser la forme de n'importe quel objet grâce à l'intégration du système de détection de la Kinect, le «device» mis au point pour la console de jeu de Microsoft Xbox. L'entreprise a mis au point un modèle informatique de traitement du signal qui permet de reconstituer la forme de n'importe quel objet juste en analysant la disposition des cinq doigts de la main.
 
Cette technologie, présentée au salon Automatica 2014 à Munich en Allemagne, va sans doute permettre de rendre les robots beaucoup plus «sensibles». Selon The New Scientist, qui a assisté à une démonstration, «si un petit morceau de fruit est offert au robot, le système va simplement utiliser deux doigts et un pouce pour le maintenir dans un mode léger, presque distingué. Mais un objet plus grand mobilisera les quatre doigts et le pouce pour avoir une prise plus enveloppante.»
 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles