Nous suivre Industrie Techno

La ligne téléphonique accède au très haut débit

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Les chercheurs de Bell Labs ont développée une évolution de la technologie ADSL offrant des débits dignes de la fibre optique.

Faut-il nécessairement passer à la fibre optique pour accéder à l’Internet à très haut débit ? Pas sûr. Avec l’évolution de la technologie ADSL en développement aux Bell Labs (le centre de recherche d’Alcatel-Lucent), la bonne veille paire de fils de cuivre constituant la ligne téléphonique pourrait offrir les mêmes performances.

En effectuant des test de cette technologie, les chercheurs de l’équipementier télécoms franco-américain ont enregistré un débit descendant de 300 Mbit/s sur une distance de 400 m et de 100 Mbit/s sur une distance de 1 Km. Si ces résultats se confirment, la grande majorité des abonnés (ceux situés à moins de 1 Km du central) pourront ainsi bénéficier des mêmes performances qu’avec la fibre optique. Pour les opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès à Internet, l’avantage est considérable puisqu’ils n’auraient plus à déployer un réseau d’accès à fibres optiques jusqu’aux abonnés.

Le secret de Bell Labs réside dans la création d’un canal virtuel, sorte de fantôme, qui remplace les deux câbles en cuivre de la ligne téléphonique. D’où le nom ''mode fantôme DSL'' donnée à cette technologie. Pour gonfler le débit, ce mode est associé à des techniques traditionnelles des télécoms, telles que la vectorisation (qui élimine les interférences et les diaphonies entre les deux câbles) et la fusion (qui permet d’agréger des lignes individuelles).

Restera le cas des clients éloignés (à plus de 1 km), courant dans les zones à faible densité de population. Pour eux, il n’y aura pas de choix, le très haut débit passe par la fibre optique.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

SpaceX va lancer les 60 premiers satellites de Starlink

SpaceX va lancer les 60 premiers satellites de Starlink

Les 60 premiers satellites de la constellation Starlink devraient être lancés dans la nuit du 16 au 17 mai. A terme, le projet de SpaceX[…]

13/05/2019 | EspaceSpatial
OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb lance les six premiers satellites de sa constellation

OneWeb lance les six premiers satellites de sa constellation

Ballon dirigeable, lasers spatiaux, hélice imprimée en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Ballon dirigeable, lasers spatiaux, hélice imprimée en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles