Nous suivre Industrie Techno

La LED infrarouge double son intensité

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

,
La LED infrarouge double son intensité

La télévision 3D: l'une des applications de la Topled d'Osram Opto Semiconductors

Osram lance une diode infrarouge deux fois plus puissante que les produits actuellement disponibles sur le marché. L’une des applications est la télévision 3D.

L’infrarouge monte en puissance. Avec sa TopLED SFH4250S, le spécialiste allemand des diodes électroluminescentes, OSRAM Opto Semiconductors, double l’intensité de rayonnement des LED infrarouge, comme celles utilisées sur les lunettes actives 3D et les téléviseurs 3D.

Cette diode offre une intensité de rayonnement de 22 mW/sr pour un courant de 70 mA. Pour obtenir ce niveau de puissance, Osram Opto Semiconductors a empilé deux puces LED de 1 mm² dans un seul module.

Le fabricant allemand affirme qu’il est possible de porter le courant de commande à des impulsions de 1 A pour augmenter l'intensité de rayonnement à 220 mW/sr.

Toutes les applications nécessitant l’illumination d’une grande zone par le faiseau infrarouge bénéficient de cette percée. Parmi elles figure la television 3D qui utilise l’infrarouge pour la synchronisation de l’affichage avec les lunettes actives sur une distance typique de 7 m. Selon Osram Opo Semiconductors, la TopLED divise par deux le nombre de LED infrarouges embarquées par le téléviseur et les lunettes.

La TopLED émet à une longueur d’onde de 850 nm. Elle n’intefère pas avec les télécommandes qui fonctionnement à 950 nm.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.osram-os.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles