Nous suivre Industrie Techno

La grille de calcul européenne passe à la vitesse supérieure

Industrie et Technologies
Le projet pionnier Datagrid s'achève. Egee (Enabling Grids for E-science in Europe) démarre. Il va faire franchir une étape supplémentaire à cette technologie en mettant en place une infrastructure de grille disponible partout en

Le but de Datagrid était de démontrer la faisabilité d'une grille de calcul distribuée à l'échelon international, en construisant un banc test informatique capable de fournir des ressources informatiques et de partager des données à travers l'Europe. (Une «grille» est ensemble distribué de ressources informatiques offrant aux utilisateurs un accès transparent et simple à une puissance énorme de calcul et de stockage).

Doté d'un budget de 10 MEuros, Datagrid regroupait 21 partenaires scientifiques et industriels européens dont trois français, le CNRS, le CEA et Communication & Systèmes (CS).

Désormais, le logiciel et l'infrastructure hérités de Datagrid formeront le point de départ du nouveau projet Egee.

Démarrant officiellement le 1er avril, Egee a pour objectif de s'appuyer sur les développements récents dans la technologie des grilles pour mettre en place, à travers l'Europe, une infrastructure de production disponible 24 heures sur 24. Il se concentrera sur trois axes :
- construire une grille cohérente, robuste et sécurisée
- améliorer continûment la qualité du logiciel pour fournir un service fiable aux utilisateurs
- attirer de nouveaux utilisateurs scientifiques ou industriels en leur faisant découvrir le nouveau potentiel offert par cette grille et s'assurer qu'ils reçoivent une formation et un support de qualité.

Cette grille s'appuiera sur le réseau à grand débit Géant de l'Union Européenne et exploitera au mieux l'expertise accumulée par les nombreux projets nationaux ou internationaux de grille en cours.

Egee couvrira une gamme large d'applications scientifiques et industrielles, parmi lesquelles deux secteurs pilote ont été choisis pour guider l'implémentation de l'infrastructure et en certifier les performances et les fonctionnalités.

L'un de ces secteurs est la physique des particules avec la grille construite pour le LHC. L'autre concerne les applications biomédicales où plusieurs communautés sont confrontées à des défis de même envergure pour faire face au déluge de données bioinformatiques et de santé.

Egee est un projet sur 2 ans conçu comme la partie initiale d'un programme de 4 ans. Ses premiers résultats serviront de base pour déterminer les futurs objectifs et les besoins de financement.

Financé par l'Union Européenne et conduit par le CERN, Egee rassemble 70 organismes partenaires issus de 27 pays, parmi lesquels pour la France : CRSA (Centrale Recherche S.A.) ; CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) ; CEA/DSM (Commissariat à l'Energie Atomique) ; CGG (Compagnie Générale de Géophysique) ; CS SI (Système d'Information Communication & Systèmes).

Franck Barnu
(Source CNRS)
 
Pour en savoir plus
- Projet Egee : http://www.eu-egee.org
- DataGrid : http://www.eu-datagrid.org
- GEANT : http://www.dante.net/geant/
- Large Hadron Collider : http://lhc-new-homepage.web.cern.ch/lhc-new-homepage/
- LHC Computing Grid : http://www.cern.ch/lcg


 

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles