Nous suivre Industrie Techno

abonné

La gazéification décentralisée selon Air Liquide

Hugo Leroux

L'unité de gazéification à haute pression « bioliq II » a été mise en service le 28 février 2013 sur le site de  l'Institut technologique de Karlsruhe (KIT), en Allemagne, en partenariat avec Air Liquide. Il s’agit de l’élément central du procédé Bioliq, qui vise à produire des carburants « de deuxième génération » à partir de sous-produits agricoles ou végétaux comme la paille de blé.

Les procédés de gazéification transforment la biomasse par voie thermique. Au sein de cette famille, le procédé Bioliq se distingue par une organisation décentralisée pour éviter le transport de la biomasse, coûteux et à fort impact environnemental. Celui-ci mise en effet sur un prétraitement de la biomasse dans de petites unités. Deux sont déjà en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles