Nous suivre Industrie Techno

La fusion Afaq - Afnor entre dans les faits

Industrie et Technologies

En se rapprochant, l'Afaq et l'Afnor constituent un grand groupe de service autour de la normalisation et de la certification, lequel dispose dorénavant de davantage de moyens à l'appui de ses ambitions.

Préparée tout au cours de l'année 2004, la décision de fusion entre l'Afnor et l'Afaq a été entérinée le 24 décembre dernier. Elle consacre la convergence des finalités et des enjeux en matière de normalisation et de certification.

Les normes s'élaborent maintenant majoritairement aux niveaux européen et international. Le rôle de l'association Afnor est de défendre et promouvoir les intérêts de la France et de ses entreprises, ce qui ne l'empêche pas d'avoir des activités commerciales d'information, de certification et de formation liées à la normalisation. En outre, sa filiale Cap Afnor répond aux besoins du marché de la formation.

L'association Afaq est pour sa part un acteur important de la certification d'entreprises, qui s'appuie sur toutes sortes de prestations de certification et d'évaluation des systèmes de management, de services, de produits et de personnes.

Pour mener à bien leurs missions, Afnor et Afaq doivent conjuguer valeurs associatives, intérêt général et développement commercial, et ont intérêt à s'appuyer sur une organisation cohérente et efficace. Les mandants et partenaires des deux associations se recouvrent largement et leurs activités ont de nombreuses synergies en France, mais aussi au plan international, là où se situent les véritables défis à relever.

Parmi les avantages de ce regroupement figure le pôle de certification unique. Un seul guichet correspond à une offre complète et diversifiée, par exemple pour assurer la pérennité, la valorisation et la défense des marques, offrir un réseau renforcé, mettre en place la promotion et les actions de qualité en accord avec les centres techniques ou encore bénéficier de l'ouverture aux marchés européens.

 'Le but est de simplifier une réalité qui devient complexe', déclare François Ailleret, président du Groupe Afnor.

Par exemple dans de nouveaux domaines, il faut se demander : comment mesurer ? Ce qui nécessite de se mettre d'accord sur la validation de la mesure. Certains secteurs comme l'aéronautique ou l'automobile veulent aller plus loin que la norme et le faire reconnaître. Dans l'agroalimentaire, des questions se posent par exemple : que faut-il exiger des méthodes rapides ? De plus en plus souvent, il est demandé de qualifier des services, des formations ou des compétences, ce qui nécessite de mettre en place des référentiels.

Le volet international n'est pas des moindres. Jusqu'à maintenant la coopération technique ne s'appuyait pas suffisamment sur les filiales et les réseaux existants. Il est envisageable de créer à l'étranger des systèmes de normalisation, des démarches qualité passant par l'amélioration de la formation professionnelle… L'Afaq est déjà très présent à l'international.  En effet, 25 % des certificats actifs ont été délivrés hors de France. En 2003, plus de 50 % des certificats initiaux ont été délivrés à des entreprises hors de France.

A côté de ce développement à l'international, l'Afnor a mené une réflexion et parfois publié des documents sur des sujets d'actualité comme la révision de la norme ISO 14001, la responsabilité sociétale des entreprises ou le développement durable. Enfin, le nouveau groupe va mettre en place une nouvelle stratégie du système de normalisation à l'horizon 2010, par exemple pour tenir compte de la durée de vie des produits.

François-Xavier Lenoir

Sites des organismes cités
www.afnor.fr
www.afaq.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles