Nous suivre Industrie Techno

La France, nouvel Eldorado de la recherche en entreprise ?

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La France, nouvel Eldorado de la recherche en entreprise ?

© ANRT

Le Crédit impôt recherche a rempli une de ses missions : selon la sixième étude comparative de l’ANRT, sur le coût des chercheurs, la France est devenue l’un des premiers pôles mondiaux de recherche industrielle. Entre 2008 et 2013, la part de l’emploi de recherche en entreprise dans la population y a augmenté de 23%.

L’emploi en recherche dans les entreprises en France a atteint 5,7 pour 1000 actifs en 2013 (contre 3,1 en 2000), selon la 6e étude comparative de l’ANRT, sur le coût des chercheurs. Cela place l’Hexagone au même niveau que les Etats-Unis (5,8/oo), devant l’Allemagne (4,7/oo) qu’elle a doublé en 2006 et le Royaume-Uni (3,1/oo), mais encore loin du Japon (7,7/oo). Cette belle progression est, selon l’ANRT, principalement due à la réforme du crédit impôt recherche (CIR) de 2008, qui défiscalise l’emploi de jeunes docteurs en entreprise (1300 embauchés chaque année). Un dispositif fiscal très incitatif qui, malgré les multiples tentatives de révision de certains législateurs, n’a pas été réformé depuis. Une stabilité qui a permis à la France d’afficher le taux de croissance de l’emploi de la recherche en entreprise le plus élevé des grands pays de recherche.

Grâce à la stabilité du CIR

Une stabilité qui a également permis de lisser le coût d’un chercheur en France entre 2011 et 2016, alors qu’il  a beaucoup augmenté aux Etats-Unis (le pays où il est le plus élevé pour capter les meilleurs talents) et en Chine (qui rattrape ainsi la moyenne de l’OCDE)), légèrement en Allemagne, mais baissé en Inde, où il est le plus faible.

Sans le CIR, la France se placerait parmi les pays dont le coût d’un chercheur serait le plus élevé, indique l’étude de l’ANRT. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Dossiers

« Le machine learning est bien moins performant en cybersécurité qu’en traitement d’images », regrette Ludovic Mé, de l’Inria

Concentrée sur la détection d’intrusions par les sondes réseau et le traitement des alertes, la recherche en[…]

19/10/2021 | LogicielsINRIA
[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

[Dossier cybersécurité] La simulation à l’assaut des systèmes industriels

Comment le CEA prépare le retour du solaire en Europe avec ses cellules à hétérojonction

Comment le CEA prépare le retour du solaire en Europe avec ses cellules à hétérojonction

[Reportage] Plongée dans la gravimétrie quantique du laboratoire Syrte

Dossiers

[Reportage] Plongée dans la gravimétrie quantique du laboratoire Syrte

Plus d'articles