Nous suivre Industrie Techno

La France des nanos

ANNE-KATELL MOUSSET akmousset@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Où se situent les centres de recherche sur les nanosciences en France ? Partout ! Même si la région parisienne et Grenoble font largement la course en tête ; les labos ne manquent pas sur le territoire français. 6 000 chercheurs - répartis dans plus de 500 équipes de recherche - s'intéressent à tous les domaines des nanotechnologies. La recherche se structure autour de six groupements en France rattachés aux grandes centrales de technologies et aux pôles de compétitivité. On les appelle les C'nanos. Présentation.

C'NANO ILE-DE-FRANCE 26% de la recherche française en nanotechnologies 2 200 chercheurs220 équipes de recherche

SES COMPOSANTES GRANDE CENTRALE EN NANOTECHNOLOGIES D'ORSAY/MARCOUSSIS dédiée à la nanophotonique, la nanoélectronique et la nanophysique CENTRES NATIONAUX DE SIMULATION D'ORSAY (IDRIS) ET BRUYÈRES-LE-CHÂTEL (CCRT) PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ SYSTEMATIC s'intéresse à la conception, la réalisation et la maîtrise de système complexe. CENTRALE RÉGIONALE À PARIS

C'NANO NORD-OUEST 11% de la recherche française en nanotechnologies 600 chercheurs 40 équipes de recherche

SES COMPOSANTES GRANDE CENTRALE EN NANOTECHNOLOGIES DE LILLE Spécialisée en micro-nano-opto électronique et micro-nano biosystèmes CENTRALE RÉGIONALE À RENNES PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ : EMC2 (ensembles métalliques et composites complexes), s'intéresse à la mise en oeuvre de matériaux avancés. CENTRES DE CALCULS DE RENNES ET LILLE

C'NANO GRAND EST 11% de la recherche française en nanotechnologies 550 chercheurs 30 équipes de recherche

SES COMPOSANTES GRANDE CENTRALE EN NANOTECHNOLOGIES DE BESANÇON S'intéresse à la micro-nano électronique ; la nanophotonique, et les micro et nano-systèmes. CENTRALES RÉGIONALES À NANCY ET STRASBOURG CENTRES DE CALCULS DE NANCY, REIMS ET STRASBOURG

C'NANO RHÔNE-ALPES 21% de la recherche française en nanotechnologies 1 100 chercheurs 60 équipes de recherches

SES COMPOSANTES GRANDE CENTRALE EN NANOTECHNOLOGIES DE GRENOBLE PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ MINALOGIC pôle dédié aux micro et nanotechnologies et aux logiciels embarqués LYONBIOPÔLE pôle centré sur la recherche sur les maladies infectieuses humaines et animales du diagnostic à la prévention en passant par le traitement. CENTRALES RÉGIONALES À GRENOBLE ET LYON CENTRE DE CALCULS DE GRENOBLE

C'NANO PACA 13% de la recherche française en nanotechnologies 600 chercheurs 80 équipes de recherche

SES COMPOSANTES PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ SOLUTION COMMUNICANTE SÉCURISÉE regroupe les acteurs en microélectroniques, logiciels, télécoms, multimédia et TIC de la région Paca. CENTRE DE CALCULS DE MARSEILLE

C'NANO GRAND SUD-OUEST 18% de la recherche française en nanotechnologies 900 chercheurs 80 équipes de recherche

SES COMPOSANTES GRANDE CENTRALE EN NANOTECHNOLOGIES DE TOULOUSE Spécialisée en micro et nano-systèmes pour la biologie et les télécoms et en systèmes d'intégration pour l'énergie CENTRE NATIONAL DE SIMULATION DE MONTPELLIER (CNES) PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ AEROSPACE VALLEY Pôle centré sur le thème de l'aéronautique, de l'espace et des systèmes embarqués CENTRALE RÉGIONALE À MONTPELLIER CENTRES DE CALCULS DE TOULOUSE ET BORDEAUX

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0926

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

Bâtiments intelligents : des économies du sol au plafond

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

Dossiers

INNOVATION À TOUS LES ÉTAGES

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Plus d'articles