Nous suivre Industrie Techno

La France, cinquième pays le plus innovant dans les nouvelles énergies

La France, cinquième pays le plus innovant dans les nouvelles énergies

© DR

Une étude vient de paraitre sur les brevets déposés depuis 1997 dans les technologies énergétiques "propres". Bilan : la France se classe cinquième, derrière la Corée du Sud, au coude à coude avec le Royaume-Uni. Mais loin du podium Japon, Etats-Unis, Allemagne.

Depuis le protocole de Kyoto, l'innovation s'accélère dans les technologies énergétiques dites "propres". Le nombre de brevets déposés a augmenté de 20 % par an depuis 1997. C'est le constat d'un rapport, réalisé par l'Office européen des brevets (OEB), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le Centre international pour le commerce et le développement durable (CICDD). Les plus grands déposants sont le Japon, les Etats-Unis et l'Allemagne. La France se classe cinquième, au coude à coude avec le Royaume-Uni et derrière la Corée du Sud qui arrive quatrième.

80% des demandes

Ces 6 pays concentrent 80 % des demandes de brevets. Selon l'étude, l'activité brevets des technologies énergétiques "propres" a dépassé celle des énergies traditionnelles (fossiles et nucléaire). La plus forte croissance est observée dans le photovoltaïque, l'éolien, le captage de carbone, les énergies hydraulique et marine, et les biocarburants.

Et la France ?

A noter : le Japon est leader dans le photovoltaïque ; l'Allemagne dans l'éolien (deux fois plus de brevets que les USA et trois fois plus que le Japon) ; la Corée du sud se concentre sur le photovoltaïque. Le rapport révèle des surprises. Ainsi, certains pays s'avèrent des acteurs de poids dans des filières spécifiques. Comme l'Inde dans le photovoltaïque. Le Brésil et le Mexique dans les énergies hydraulique et marine. Mais globalement, les pays en développement (Chine, Inde, Brésil) restent surtout de grandes puissances productrices, plutôt qu'innovatrices.

Et la France ? Dans le stockage de CO2, elle pointe sa tête à la deuxième place mondiale. Mais elle se classe 4e ou 5e dans la plupart des énergies (solaire, hydraulique et marin, biocarburants). Encore un petit effort !

Thomas Blosseville

Pour aller plus loin : consulter le rapport complet

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Ifpen se cale sur le calcul intensif pour développer des méthodes de conception réduisant les coûts de l’éolien flottant

Grâce à 6 millions d’heures de calcul pour effectuer des simulations sur le supercalculateur Jean Zay, IFP Energies nouvelles[…]

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

Quand la simulation, l’intelligence artificielle et les capteurs favorisent l’économie circulaire

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Nous préparons les électrodes des futures générations de batteries lithium », lance Pascal Boulanger (Nawatechnologies)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

« Pour l’industrie des batteries, la crise du Covid-19 est presque positive », souligne Christophe Pillot (Avicenne Energy)

Plus d'articles