Nous suivre Industrie Techno

La France choisit son champion du numérique

Jean-François Preveraud
La France choisit son champion du numérique

Gilles Babinet, le champion du numérique français

© DR

La France vient de nommer Gilles Babinet comme représentant français du programme des champions du numérique auprès de l’Union européenne.

Le 14 février 2012, José Manuel Durão Barroso, président de la Commission européenne a adressé à chaque Etat membre de l’Union européenne un courrier les invitant à nommer une personnalité au sein du programme Digital Champion. Un programme qui doit assurer la promotion des avantages de la société numérique, mettre la stratégie numérique au cœur des enjeux européens et mutualiser les savoirs-faires ainsi que les projets sur le sujet.

Dans ce contexte, Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique, vient de désigner Gilles Babinet, entrepreneur et ancien président du Conseil national du numérique, pour devenir le champion du numérique de la France au sein de l’Union européenne.

« J'ai, à de nombreuses occasions, mesuré l'implication à la fois très créative et constructive de Gilles Babinet dans la réflexion sur l'avenir de l'écosystème numérique français. C'est parce que ce "serial entrepreneur" et ancien président du Conseil national du numérique développe une véritable vision stratégique sur l'innovation et l'économie numérique que je lui ai proposé d'être notre "digital champion" auprès de la Commission Européenne. Je me réjouis qu'il ait accepté cette mission », a déclaré la ministre lors de cette annonce.

Une carrière très numérique

Gilles Babinet est un multi-entrepreneur de 45 ans qui a fondé de multiples sociétés depuis 1989 : Escalade (travaux électriques en hauteur) ; Absolut Design (Design industriel) ; Misiwave (sonnerie et musique sur GSM). Il est aussi président du conseil d'administration de Captain Dash (analyse de Big Data) ; Eyeka (conseil stratégie internet) ; MXP4 (Musique interactive sur réseaux sociaux) ; Digibonus (plate-forme de jeu/concours sur Facebook).

 « Ce poste recoupe les deux facteurs qui ont le plus d'importance : le numérique pour son potentiel de transformation et de modernisation de la société, et l’Europe comme nécessité impérative pour nous extraire de la crise que nous connaissons », a estimé Gilles Babinet, lors de sa nomination.

Les champions du numérique se réuniront au moins deux fois par an.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles