Nous suivre Industrie Techno

La fourmi co-construit la robotique

La fourmi co-construit la robotique

© Capture d'écran vidéo YouTube / Université de Californie

La fourmi est particulièrement appréciée des chercheurs pour sa capacité à collaborer dans la réalisation d’une tâche. Dans cet article tiré du dossier « Biomimétisme : Les cinq animaux préférés des innovateurs », Industrie & Technologies revient sur le travail collaboratif de la fourmi. 

Ce n'est pas sa petite taille ou sa façon de se déplacer qui intéresse les chercheurs, mais sa façon de travailler ! Et de communiquer... Festo s’est inspiré à la fois des caractéristiques physiques de la fourmi comme de sa manière de travailler en collaboration pour développer ses robots. C’est notamment le cas de Bionicants, des fourmis de 13,5 centimètres de long imprimées en 3D. Equipées de capteurs optiques, elles peuvent s’orienter dans l’espace, mais également travailler en collaboration et de manière autonome. Toujours dans le collaboratif, des chercheurs de l’université de Californie ont mis au point des prototypes de robots capables de s’épauler pour surmonter un obstacle. Ces concepts ressemblent également à leurs homologues vivants mais se basent surtout sur des algorithmes pour la collaboration.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Les caméras térahertz vont gagner en flexibilité et en polyvalence. Une équipe de chercheurs de l’Institut de[…]

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d'HP France

« Nos clients nous demandent de pouvoir piloter leurs imprimantes comme une machine-outil », pointe Nicolas Aubert, directeur impression 3D d'HP France

En amont du salon de Hanovre, les automaticiens mettent en avant leurs solutions pour une industrie résiliente

En amont du salon de Hanovre, les automaticiens mettent en avant leurs solutions pour une industrie résiliente

Plus d'articles