Nous suivre Industrie Techno

La fondation InNaBioSanté soutient cinq projets

Industrie et  Technologies
Les équipes sélectionnées bénéficieront d'un budget global de soutien de 4 millions d'euros pour les trois prochaines années à venir.


Présidée par Philippe Douste-Blazy, la Fondation InNaBioSanté a sélectionné cinq projets de recherche qu'elle va soutenir pour les trois années à venir. Cette fondation créée en 2006 a pour but de définir, promouvoir et financer des actions de coopération permettant de développer la recherche et l'industrie dans le domaine de la santé, en particulier de la lutte contre le cancer.

InNaBioSanté s'appuie sur un socle scientifique et technologique constitué des technologies clés que sont : les Infotechnologies ; les Nanotechnologies ; les Biotechnologies et les techniques de radiothérapie appliquées à la Santé.

Les cinq projets suivants bénéficieront d'un budget global de soutien de 4 millions d'euros.

  • - Modic : MOlecular Diagnostic and Imaging Cancer porté par Bernard Bihain et Gilles Karcher (Nancy). L'objectif de ce programme est l'amélioration du diagnostic précoce du cancer en combinant séquentiellement des tests sur échantillons sanguins, avec l'imagerie in vivo reposant sur la tomographie d'émissions de positons et la tomographie computérisée (TEP-CT).
  • - Nano-oncologie : Elaboration de nano-particules à cœur magnétique dédiées à l'oncologie médicale porté par Sébastien Lachaize (Toulouse). Ces nano-objets magnétiques composés d'un cœur en fer pur, et fonctionnalisés pour se fixer sélectivement sur la tumeur (en particulier sur certaines zones de résistance à la radiothérapie), seront optimisés pour des applications à la fois en imagerie et en hyperthermie.
  • - Ultrafitt : Ultrasons focalisés guidés par IRM pour le traitement des tumeurs porté par Chrit Moonen (Bordeaux). Les ultrasons focalisés (FUS) guidés par IRM présentent un potentiel très fort pour la thérapie anticancéreuse. Cette technique permet, d'une façon non-invasive (aucune utilisation de chirurgie ni de radiation ionisante), d'effectuer une ablation des tumeurs (nécrose des tissus tumoraux) par augmentation locale de température.
  • - Innobiocapture : Une stratégie innovante de bio-capture micro-nano-invasive : du bio-marqueur d'intérêt clinique à l'analyse physiopathologique porté par François Berger (Grenoble). Ce projet porte sur des marqueurs moléculaires concernant le pronostic, la réponse thérapeutique et l'évolution d'un cancer particulier.
  • - Oncomate : Olfactory Nano-detection of Cancers Obtained from MAchine-learning Technology, porté par Juliette Fitremann (Toulouse). Ce projet vise à mettre au point un système permettant la détection et le dosage des protéines dysfonctionnelles mises en évidence dans certains cancers - cancer du sein -, sans avoir recours à la production d'anticorps, ni à des techniques de marquage. Pour cela, un nouveau type de "biopuces" couplant trois technologies innovantes sera réalisé.
Michel Le Toullec

Pour en savoir plus: http://www.innabiosante.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Après avoir optimisé la consommation énergétique des équipements électriques et électroniques du[…]

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Plus d'articles