Nous suivre Industrie Techno

La Foire de Hanovre comme si vous y étiez

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Première moisson d’innovations en mécanique et automatismes réalisée par les journalistes de la lettre sur la Foire de Hanovre. La suite la semaine prochaine...

L'édition 2005 de la célèbre foire qui se tient cette semaine à Hanovre en Allemagne comportait bon nombre d'activités essentielles à l'industrie : la commande, l'entraînement sont toutes les formes : électriques, mécaniques, hydrauliques, pneumatiques…, les systèmes de commandes et de régulation variés…

 Malgré une conjoncture allemande toujours déprimée, les entreprises ont réfléchi à des problématiques, à des concepts aux services de leurs clients. La Foire les a parfois mis en valeur dans des zones de démonstration. La maintenance prédictive, les liaisons sans fil, les énergies renouvelables, les applications de l'air et du vide… font partie de ces sujets;

Le syndicat VDMA a beaucoup poussé le concept de CMS condition monitoring systems, que l'on peut reprendre sous forme de surveillance des installations, principalement dans le domaine des entraînements, commandes et automatismes.

La présentation prenait la forme d'une démonstration de tout ce que l'on peut examiner autour des mécanismes d'une éolienne. Le même principe était appliqué à une machine-outil pour montrer ce que l'on peut surveiller : les entraînements électriques, les transmissions, les systèmes de guidage, les organes pneumatiques…

La détection au plus tôt d'un phénomène potentiellement nuisible est une des voies prometteuses. Les systèmes de diagnostic de machines deviennent très complets et conviviaux comme le vibscanner de Prüftechnik

Dans ce domaine de condition monitoring, Festo montrait une réalisation basée sur un écran, une caméra opérant à distance et un distributeur pneumatique capable d'informer sur son état. A côté de l'installation que l'on voit en réel, le produit envoie son schéma, son état en chiffres et en courbes et l'on peut tout suivre à 1000 km de distance. Il n'y a pas de logiciel dans le dispositif qui interroge. C'est le produit qui contient et pilote toute l'information pour qu'elle soit transmise à distance.

Une zone particulière avec espace de démonstration réunissait une vingtaine d'entreprises dans le domaine des liaisons Wireless pour des applications de commande ou de surveillance.

Phoenix Contact, Insys Microelectronics, Sartorius, Connect Blue… présentaient des solutions industrielles déjà éprouvées ou encore en évolution. L'afficheur Safir C de MMC Instrumentation, entreprise française, intègre une liaison Ethernet avec serveur de page web embarqué. De plus l'indicateur numérique est multi-couleurs et multi-fonctions.

Par ailleurs, une nouvelle approche globale était sensible chez les industriels. Les produits de base deviennent des acquis, la communication se fait sur d'autres thèmes.

Ainsi chez SKF, le produit de base qu'est le roulement reste au cœur de l'activité mais les développements, les axes de communication se font autour de quatre thèmes différents : étanchéité et joints, systèmes de lubrification, mécatronique et services. A titre d'exemple, SKF considère que l'optimisation d'une lubrification intégrée dans une broche est le moyen d'obtenir les meilleures performances et d'améliorer la productivité.

Ces thèmes auraient paru décalés, voire futiles, il y a quelques années et sont maintenant mis en avant très fortement, pour montrer qu'ils sont essentiels à la fiabilité, à l'optimisation des performances, au maintien des caractéristiques pendant toute la durée de vie des produits. Dans certaines formes, ce concept a pris la dénomination d'asset efficiency optimization ou optimisation de l'efficacité du patrimoine.

La mécatronique continue sa progression.

Exemple chez HPI, elle est utilisée pour commander des circuits de refroidissement hydrauliques et éviter des colmatages de circuits.

Bosch Rexroth présentait notamment le système MAC-8 capable de gérer 32 axes hydrauliques ou électriques. L'application mise en avant par le constructeur est une scierie automatisée dont toutes les séquences sont optimisées.

A ses côtés figurait le vérin hydraulique CST3 dont le distributeur et le système de mesure magnétostrictif sont intégrés et disposent de moyens de montages et d'étanchéités variés pour répondre à toutes les demandes.

L'autre secteur mis en avant par Bosch Rexroth était celui du guidage linéaire et des systèmes d'assemblages, avec un système d'identification direct des positions sur bus AS-i.

D'autres exemples montraient des solutions complètes de commande de mouvement directement sur Ethernet. Ainsi, il fallait voir chez Baldor, un ensemble composé de deux servomoteurs, d'un contrôleur gérant jusqu'à 200 axes et d'un environnement logiciel ouvert.

Dans les microtechnologies, on constatait une montée des polymères, une grande place accordée aux systèmes piézoélectriques, notamment pour des déplacements sur une grande distance par une solution de type 'mille pattes'. Par ailleurs, les capteurs, les logiciels autorisent des résolutions extraordinaires, avec une répétabilité très élevée encore impensable il y a 5 ans.

Chez Innowep, une machine universelle pour la détermination des propriétés micromécaniques était exposée. Le monde du nanopositionnement s'enrichit en permanence. Cette fois c'est PI qui apporte une résolution inférieure au nanomètre pour les tables miniatures.

Le Hermes Award, prix créé l'an dernier par la Foire de Hanovre, a été remis cette année à ifm electronic GmbH pour un 'efector PMD' Photonic Mixer Device au prix d'un capteur ordinaire. Un système de mesure dimensionnelle basé sur un capteur de distance laser extrêmement compact qui fonctionne jusqu'à une distance de 10 mètres. Il est étudié pour donner des positions, des vitesses et des mesures de niveau dans toutes sortes d'applications.

 Parmi les produits très innovants visibles sur la Foire figurait aussi le tout nouveau motovarioréducteur. de SEW qui se connecte au réseau électrique par un seul connecteur qui assure seul l'alimentation en énergie et le passage de la commande.
A
côté des moteurs et guidages linéaires et des vis à billes, les ensembles pignons-crémaillères font un retour remarqué. Mijno réalise des crémaillères à dents rectifiées pour de grosses machines, pour les rendre plus rigides et plus silencieuses.

Une société américaine Nexen annonçait un entraînement linéaire original : le RPS qui combine les avantages des vis à billes et des pignons-crémaillères sans les inconvénients. Il se distingue par une grande répétabilité et une longévité remarquable.

Schneeberger combinait pour la première fois un guidage par rail avec un entraînement par crémaillère, le tout est livré prêt à l'emploi pour gagner en précision, temps d'installation

François-Xavier Lenoir

Pour en savoir plus
- www.Mcc-instrumentation.com
- www.ifm-electronic.com
- www.pruftechnik.com
- www.schneeberger.com
- www.nexengroup.com
- www.skf.com
- www.boschrexroth.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles