Nous suivre Industrie Techno

La filtration d'huile de coupe plus écologique

M. S.
RÉPONDANT AUX NORMES EUROPÉENNES, le système Transor filtre les huiles de coupe avec des seuils inférieurs à 5 µm.

Le durcissement de la législation antipollution oblige les fournisseurs de systèmes de filtration de lubrifiants d'usinage à concevoir des systèmes plus efficaces. En effet, la plupart des machines-outils sont équipées de filtres simples, à bande papier ou à cartouche, pour le traitement des liquides de coupe.

Un système économique et écologique

Ces dispositifs ont une efficacité de filtration limitée et ils engendrent des coûts d'exploitation assez importants (remplacement, pertes d'huile, élimination des déchets, surveillance, etc.).

De plus, dans l'usinage de précision, l'efficacité de filtration de ces systèmes peut se révéler insuffisante. Quant aux systèmes de filtration plus fine disponibles sous la forme de filtres de pré-couche (systèmes de terre de diatomée), ils ne respectent pas les normes écologiques et économiques de l'industrie.

Le système de filtration Transor conçu par la société Filtres Monnet élimine tous ces inconvénients tout en assurant des seuils de filtration inférieurs à 5 µm sans consommables.

La solution proposée fait appel à une série de filtres à disques empilés sur des tiges creuses et montés dans une tour filtrante qui reçoit l'huile usée sous pression d'une pompe intégrée. Les particules sont retenues par les arrêtes des disques et l'huile filtrée est renvoyée au réservoir d'huile propre en passant à l'intérieur des tiges qui supportent les disques.

Selon les concepteurs du système, les investissements sont récupérables en moins d'un an suivant l'application d'usinage.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0864

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

 « Le risque de décrochage de la France sur les technologies d’impression 3D est réel », alerte Christophe Eschenbrenner, Président de France Additive

« Le risque de décrochage de la France sur les technologies d’impression 3D est réel », alerte Christophe Eschenbrenner, Président de France Additive

Organisées par l’association France Additive qui rassemble 130 acteurs français de l'impression 3D, les Assises[…]

Robotique : L’Europe accélère ses investissements dans la recherche selon un rapport de l’IFR

Robotique : L’Europe accélère ses investissements dans la recherche selon un rapport de l’IFR

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

Plus d'articles