Nous suivre Industrie Techno

La fabrication de joints cellulaires fait appel au plasma

Industrie et  Technologies

La société de construction mécanique Ceracon a choisi le procédé de traitement de surface Openair de Plasma Treat pour ses joints d'étanchéité extrudés.



La société Ceracon est une entreprise spécialisée dans la construction mécanique et fabrique en particulier des joints cellulaires d'étanchéité extrudés en mousse à cellules fermées. C'est dans ce cadre qu'elle a choisi d'utiliser la technologie plasma de Plasma Treat.

Cette production de Ceracon s'applique entre autres à l'étanchéification des serrures de portes automobiles, de boîtiers de projecteurs, de prises de courant ou de caissons autonomes d'amplification de "base stations" (petits radiotransmetteurs).

Ces joints monocomposants sont réalisés par la technologie Foamply basée sur deux innovations : une technique d'automatisation d'extrusion brevetée et l'adoption d'une technologie permettant de faire adhérer le joint sur tous les polymères.
 

 


C'est en particulier pour ce dernier point qu'a été sélectionnée la technologie de plasma atmosphérique Openair de Plasma Treat, préférée dans ce cas précis au traitement par effet Corona, au flammage et à l'utilisation de primaires d'adhérence. L'utilisation du plasma assure au final l'adhésion de la mousse polyuréthanne sur les plastiques non polaires.

La technologie de Plasma Treat présente l'avantage de n'incorporer ni liquide ni gaz externe. En outre, la grande intensité de prétraitement de l'Openair permet de très courtes durées de passage des composants, paramètre essentiel pour rationaliser le processus.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.ceracon.com & http://www.plasmatreat.fr


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles