Nous suivre Industrie Techno

La cuve signale son niveau par e-mail

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

, ,
- Le distributeur de produits chimiques Platret propose un service de réapprovisionnement automatique des cuves à ses clients.

Dès que le niveau du produit contenu dans la cuve atteint le seuil bas, un courrier électronique est envoyé automatiquement au fournisseur qui déclenche le processus de réapprovisionnement. C'est le service que Platret, distributeur de produits chimiques - acides, bases et autres solvants - s'apprête à mettre en place. La société d'Annemasse (Haute-Savoie) va le proposer à ses plus gros clients de Rhône-Alpes, ceux chez qui les produits sont livrés en vrac par camion citerne.

Éviter les livraisons en catastrophe

Claude Platret, PDG de la société, explique : « Notre objectif est de soulager nos clients du suivi du niveau de leurs cuves. Ce sera à nous de déclencher un ordre de réapprovisionnement lorsque le volume de produit dans l'une de leurs cuves aura atteint le niveau bas qui aura été défini.

C'est un avantage indéniable pour notre client. Il n'a plus à charger une personne de relever régulièrement le niveau des cuves qui, pour la plupart, ne disposent que d'un simple indicateur à leur base. Cela évitera également les dérapages comme les livraisons en catastrophe lorsque les utilisateurs se rendent compte trop tard que le volume a largement dépassé le niveau bas. »

Ce service va sécuriser les opérations d'approvisionnement, optimiser les stocks et réduire les tâches administratives.

Pour mettre en oeuvre cette solution, Platret s'est appuyé sur une solution conçue par Endress+Hauser : l'interface Fieldgate. Elle présente l'avantage de s'appuyer sur des technologies standards. D'un côté, tous les capteurs compatibles avec le protocole de communication Hart peuvent s'y brancher. De l'autre, elle se connecte à un réseau Ethernet ou à une ligne téléphonique classique (fixe ou mobile). « Avec un navigateur Internet, un opérateur accède à toutes les informations relatives au capteur sans avoir recours à un logiciel spécifique. Il peut visualiser les mesures, configurer les capteurs ou encore établir un diagnostic. En cas de dépassement de seuil ou de défauts, Fieldgate envoie des alarmes par e-mails ou par SMS », indique Fabien Hantzer, responsable systèmes chez Endress+Hauser. C'est cette dernière fonctionnalité qui a suscité l'intérêt de Platret.

En associant Fieldgate à un ou plusieurs capteurs de niveau, le distributeur va donc être informé en temps réel par courrier électronique que le niveau du produit a atteint le seuil d'alerte. Ce courrier électronique arrive au service logistique de Platret qui, dans l'heure qui suit, confirme par e-mail à son client que la demande a été prise en compte et l'informe que la livraison sera assurée sous 24 à 48 heures.

Claude Platret est bien conscient que ce service ne séduira que si ses clients ne doivent ni à acquérir ni installer les capteurs de niveau ou le module Fieldgate. Le distributeur est donc prêt à le faire gracieusement pour eux. Mais pas par philanthropie : « On demandera en contrepartie aux clients de s'engager sur un contrat de deux ou trois ans », souligne Claude Platret.

La première application Fieldgate va être installée ce mois-ci pour la surveillance de deux cuves d'acide dans une entreprise spécialisée dans le traitement de surface.

EN BREF

La solution - Les capteurs de niveau des cuves sont dotés du module de communication Fieldgate d'Endress+Hauser. Cette interface s'appuie sur des technologies standards. Les atouts - Pour le client Le niveau des cuves n'a plus à être relevé régulièrement, l'approvisionnement est sécurisé. - Pour le fournisseur Stocks optimisés, tâches administratives réduites, client fidélisé.

"TÉLÉGESTION"

- La première installation a lieu ce mois-ci pour la surveillance de deux cuves d'acide. En cas de dépassement du seuil d'alerte, un courrier électronique est envoyé directement au service logistique de Platret qui, dans l'heure qui suit, confirme la commande à son client.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0862

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Merck et EOS impriment des médicaments sur mesure

Pour bien commencer la semaine : Merck et EOS impriment des médicaments sur mesure

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

ABB dope ses robots de logistique avec l’IA du californien Covariant

ABB dope ses robots de logistique avec l’IA du californien Covariant

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Impression 3D, nanotubes de carbone, AirCyber… les meilleures innovations de la semaine

Comment Airbus a utilisé Palantir pour assurer la montée en cadence de l’A350

Comment Airbus a utilisé Palantir pour assurer la montée en cadence de l’A350

Plus d'articles