Nous suivre Industrie Techno

La cryptographie quantique pour une meilleure sécurité des réseaux

Un système de sécurisation des informations par cryptographie quantique est en cours de développement au sein de l'Ecole polytechnique de Bruxelles (Center for Quantum Information and Communication - QuIC).

Principe d’incertitude, non-duplication, du fait des lois de la physique quantique, - selon lesquelles on ne peut mesurer un système sans le perturber - : une information cryptée par des bits quantiques apparaît mieux protégée qu’une donnée cryptée de manière traditionnelle.  « L’idée est de tirer profit de la mécanique quantique. On encode ainsi un bit à travers un système quantique individuel, par exemple un bit dans un photon unique. Si le photon a une polarisation verticale, on encode un 1, et si le photon a une polarisation horizontale, on encode un 0 », précise Nicolas Cerf, directeur du QuIC. La cryptographie quantique apparaît comme un système de sécurité plus[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles