Nous suivre Industrie Techno

abonné

La cryogénie pour l'épuration du biogaz

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

, ,
La cryogénie pour l'épuration du biogaz

Système Cryo Pur

Une solution couplant purification et liquéfaction du biogaz par cryogénie a été mise au point par Cryo Pur, une  filiale de Engineering Research Innovation for Energy (Ereie) créée en 2015.

Le biogaz issu de la méthanisation des déchets agricoles, industriels ou ménagers doit être purifié, principalement de son CO2 (35 à 40% du biogaz). Purifié, il devient du bio-méthane, qui peut être liquéfié ou utilisé sous forme gazeuse, pour être injecté dans le réseau de gaz naturel ou utilisé pour d’autres applications (industrielles ou  carburant poids lourds). Liquéfié, il a l’avantage de pouvoir être transporté plus facilement. Le système de Cryo Pur a ceci d’original que l’étape de prétraitement (-90°C, élimination du H2S, H2O, etc), d’extraction du CO2 (-120°C) puis  de liquéfaction du bio-méthane obtenu (-120°C) utilisent le même système de cryogénisation. Cette synergie conduit à une économie d’énergie si ces trois étapes sont exploitées conjointement et permet à la solution de Cryo Pur d’être  compétitive face à des techniques d’épuration du biogaz sans liquéfaction, comme les procédés à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Benchmark Week] Pénurie à venir du graphite indispensable aux batteries Lithium-ion

[Benchmark Week] Pénurie à venir du graphite indispensable aux batteries Lithium-ion

Benchmark Minerals alerte sur une pénurie prochaine du graphite, matériau indispensable des anodes des batteries lithium-ion. Le 6[…]

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Plus d'articles