Nous suivre Industrie Techno

La conversion sur 16 bits se démocratise

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
La série M, famille de cartes d’acquisition multifonctions de National Instruments

Il y a encore dix ans lorsqu’une application exigeait des acquisitions de signaux avec une grande résolution il fallait en payer le prix. Aujourd’hui le prix convertisseurs analogique/numérique de 16 bits tutoie celui des convertisseurs de 12 bits.

National Instruments fait profiter les ingénieurs et techniciens de cette baisse des prix. Avec la série M qu’il lance sur le marché, le coût par voie n’est plus que de huit dollars pour une conversion de signal sur 16 bits.

Ceux pour qui les 16 bits ne suffisent pas peuvent désormais aller plus loin. National Instruments leur propose une carte d’acquisition capable de numériser des signaux sur 18 bits à la cadence de 625 kéch./s

La série M se décline en 20 modèles qui se distinguent pas leur nombres d’entrées analogiques (16 ou 32), leur nombre de sorties analogiques (0, 2, ou 4). Les cartes faibles coûts affichent une cadence d’échantillonnage de 250 kéch./s sur 16 bits alors que les modèles plus performants atteignent la vitesse de 1,25 Méch/s sur 16 bits. Chacune de ces cartes est disponible au format PCI ou PXI.

Les cartes de la série M s’appuie sur une nouvelle architecture. Elles intègrent trois technologies brevetées.

Le NI-STC 2 est un circuit Asic qui assure le contrôle de cadencement et de synchronisation, associé à 6 canaux DMA (Direct Memory Acess). Il permet notamment de disposer d’entrées/sorties numériques cadencées par horloge, d’entrées/sorties corrélées et d’entrées d’encodage en quadrature.

Le NI-PGIA 2 est un amplificateur programmable qui présente un faible temps d’établissement. Ce qui autorise l’obtention de mesures précises à vitesses de balayage élevées.

Enfin, le NI-MCal assure le calibrage automatique des cartes sur toutes les gammes d’entrées et sur un nombre de points plus important que sur les séries de cartes antérieures. Ce qui améliore la précision des mesures et permet d’étendre à deux ans l’intervalle recommandé entre deux étalonnages.

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus
- Présentation du produit à http://www.ni.com/dataacquisition/f/mseries.htm

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles