Nous suivre Industrie Techno

La conversion de signal analogique-numérique gagne en vitesse

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
La conversion de signal analogique-numérique gagne en vitesse

Convertisseur de signal analogique-numérique de Fujitsu

Fujitsu annonce le convertisseur 8 bits le plus rapide du monde. Il vise les systèmes de transmission optique de prochaine génération.

Une bonne nouvelle pour les constructeurs de systèmes de transmission optiques. Fujitsu leur annonce un convertisseur de signal numérique-analogique 8 bits présenté comme le plus rapide au monde. Réalisé en technologie CMOS avec une gravure de 40 nm, ce convertisseur à 4 canaux affiche un taux d'échantillonnage compris entre 55 et 65 GSa/s  (milliard d’échantillons par seconde) par canal. Le tout pour un faible encombrement et une basse consommation électrique (0,75 W/canal).

Ce composant est compatible avec les systèmes de transport optique à longue portée fonctionnant à des débits de 100 Gbits/s et plus par longueur d’onde. Il favorise à la fois l’intégration électronique et les performances des émetteurs-récepteurs.

Un kit de développement sera disponible dès novembre 2011 pour les clients.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Dompter les ondes radiofréquences devient un enjeu fondamental pour de nombreuses applications, communications en tête. S’inspirant[…]

25/03/2020 | TélécomsRFID
Pour bien commencer la semaine : Les atouts de Qualcomm pour la 5G dédiée à l'industrie

Pour bien commencer la semaine : Les atouts de Qualcomm pour la 5G dédiée à l'industrie

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Dossiers

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Plus d'articles