Nous suivre Industrie Techno

La citadine électrique

JEAN-FRANÇOIS PREVÉRAUD

Sujets relatifs :

, ,

Une idée neuve, Autolib ? Que nenni ! Dès le XIXe siècle, un service comparable était proposé par la société L'électrique, comme nous l'apprend le Grand album illustré de l'industrie automobile, édité en 1901 par l'Automobile club de France. À la même époque, la Compagnie générale des voitures utilisait des taxis électriques et la Compagnie des électromobiles faisait de la location avec échange rapide des batteries !

Ces tentatives d'implantation du véhicule électrique en ville prenaient acte du potentiel, mais aussi des limites de cette technologie. « Il ne faut pas demander aux électriques plus qu'elles ne peuvent donner. Performantes pour un service urbain, attendons pour les parcours interurbains, que les accumulateurs aient fait les progrès nécessaires », lit-on dans cet ouvrage. Cette problématique stimule encore aujourd'hui les efforts de recherche et de développement des constructeurs qui promettent, comme il y a cent ans, l'électromobilité.

La première vraie voiture électrique était... un tricycle, développé en 1881, cinq ans avant la voiturette thermique de Carl Benz, par les Anglais Williams Edward Ayrton et John Perry. Un engin capable de rouler 50 km à la moyenne fabuleuse pour l'époque de 18 km/h. Camille Jenatzy médiatisa la technologie en dépassant les 100 km/h en 1899 avec sa Jamais Contente. Ferdinand Porsche fit rouler en 1902 sa Lohner-Porsche, ancêtre du véhicule hybride, équipée d'un moteur à pétrole entraînant à vitesse constante une dynamo chargeant des accumulateurs électriques alimentant des moteurs roues.

De belles prouesses d'ingénieurs face à des concurrents à vapeur ou à pétrole moins performants. Mais c'est cette dernière technologie qui a triomphé, grâce à l'autonomie qu'elle a procurée. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé, tout comme aujourd'hui, de pallier les défauts de l'électricité !

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0950

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles