Nous suivre Industrie Techno

La cigarette rend accro les bactéries

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

,
La cigarette rend accro les bactéries

Les composés oxydants de la fumée de cigarette profitent aux bactéries.

© © 2005 by Tomasz Sienicki - Wikimedia Commons

Selon les travaux de chercheurs américains, la bactérie pathogène Staphylococcus aureus se développe en réponse aux fumées de cigarette. Un effet qui pourrait favoriser les infections respiratoires.

Un argument de plus pour les vendeurs de cigarettes électroniques ? Les effets irritants du tabac sur les voies respiratoires, et délétères pour l'immunité, sont déjà bien documentés. Voilà maintenant qu’il favorise la croissance de bactéries pathogènes, à en croire des recherches publiées récemment dans la revue Infection and Immunity.

Pour le démontrer, l’équipe du microbiologiste Alan Ratner de l’Université de Columbia dans l'Etat de New-York, a exposé une culture de staphylocoques dorés, responsables de différentes pathologies, aux émanations toxiques. Les chercheurs ont observé que les effluves de cigarettes produisaient un stress oxydatif chez les bactéries, qui en réponse proliféraient et formaient rapidement un biofilm protecteur. En outre, cette fumée favorisait également l’adhésion des staphylocoques aux cellules humaines.

La bactérie incriminée étant présente naturellement dans la flore microbienne de l'homme, ces travaux penchent pour un lien de causalité direct entre tabac et infections respiratoires, en particulier au niveau du nasopharynx.

Ludovic Fery
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une étude parue dans Clinical Infectious Diseases le 13 avril indique que le bamlanivimab, l'anticorps monoclonal anti-Covid-19 d'Eli[…]

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

Plus d'articles