Nous suivre Industrie Techno

La Chine en phase d’industrialisation du graphène

Ludovic Fery
La Chine en phase d’industrialisation du graphène

Feuille de graphène à l'échelle moléculaire.

© Photo: Alexander Alus

L’industriel Ningbo Moxi démarre la construction d’une usine de production de graphène d’une capacité annuelle de 300 tonnes dans la ville de Cixi en Chine. Le coût de revient du matériau serait de seulement 500 dollars par kilogramme.

34 millions de dollars pour un projet de construction d’une usine de production de graphène dans la ville de Cixi, sur la côte Est de la Chine. C’est la société Ningbo Moxi qui exploitera cette future ligne de fabrication.

L’utilisation du nanomatériau, prometteur pour ses propriétés mécaniques et électriques, est encore limitée à cause de son coût de production, qui peut s’élever à 800 dollars du gramme. Reprenant les travaux de chercheurs chinois ayant conçu mi-2011 une ligne pilote d’une capacité de 30 tonnes de graphène par an, l’industriel espère diviser son prix de fabrication de plus d’un facteur mille.

D’après le site de la société espagnole Graphenenano, également spécialisée dans la production en masse du graphène, ce créneau ne concerne aujourd’hui qu’une douzaine d’acteurs dans le monde. Graphenenano se targue de pouvoir produire à un coût compétitif des feuilles de graphène de 0,25 mètres carré maximum.

Pour Graphene Leader, une start-up française en gestation, la capacité d’un kilogramme de graphène par semaine produit de façon économique serait rapidement atteignable.

Bien qu’il n’y ait pas encore de date annoncée pour le démarrage de l’usine chinoise, Ningbo Moxi pourrait bien faire partie de ces quelques rares pionniers.

Ludovic Fery

Source : Jec Composites

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un adhésif inspiré par les abeilles

Un adhésif inspiré par les abeilles

Un adhésif bioinspiré capable de résister aux variations hygrométriques pourrait bientôt voir le jour grâce[…]

Un hydrogel hybride pour collecter l'eau de l'atmosphère

Un hydrogel hybride pour collecter l'eau de l'atmosphère

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles