Nous suivre Industrie Techno

La Chine dévoile son chasseur furtif FC-31 au salon de Dubaï

La Chine dévoile son chasseur furtif FC-31 au salon de Dubaï

© dr

Pour la première fois, le conglomérat d’état Aviation Industry Corporation of China (AVIC) présente son chasseur furtif, le J-31 ou FC-31 dans sa version export. Clairement, l’industrie militaire chinoise veut montrer au monde qu’elle est capable de développer un avion furtif du même niveau que le F-35 de l’américain Lockheed-Martin. Pour un jour le concurrencer.

Même s’il ne s’agit que d’une maquette, la présence pour la première fois dans un salon aéronautique hors de Chine du bimoteur FC-31, développé par Shenyang Aircraft Corporation, une filiale d'AVIC, a fait sensation au Dubai Air Show, qui a ouvert ses portes le 8 novembre dernier. Un prototype de cet avion de combat avait effectué son premier vol en 2012, puis a été présenté en public et en vol en novembre 2014, lors du salon aéronautique de Zuhai, dans le sud de la Chine. La présence à Dubaï de Lin Peng, le chef du projet FC-31 chez AVIC avait valeur de symbole puisque les Chinois veulent clairement proposer ce chasseur polyvalent et furtif à des clients étrangers. Histoire de concurrencer le F-35 de Lockheed-Martin sur ce segment de marché un peu particulier. Le Pakistan aurait d’ailleurs fait part de son intérêt pour une trentaine d’avions.

Les caractéristiques techniques présentées par le FC-31 positionnent l’appareil dans la catégorie des avions à faible signature radar : formes angulaires et plates du fuselage, armements intégrés dans deux soutes (2 tonnes disponibles), entrées d’air qui dispersent et refroidissent le jet de gaz pour réduire la signature thermique, revêtement spécial sur le fuselage pour absorber les ondes radar. Le chasseur polyvalent chinois offre d’ailleurs de grandes similitudes dans son allure générale avec le F-35. A tel point que de forts soupçons de pillage technologique ont été avancés par les Américains quand le chasseur d'AVIC est apparu en 2012.

Selon AVIC, la structure du FC-31 est capable de supporter entre +9g et -3g, d’emporter quatre missiles de moyenne portée dans ses deux soutes, pour un rayon d’action utile au combat d’environ 1 200 à 1 250 km. Il dispose toutefois de six points d’emport extérieurs, à la fois pour des armements et des bidons de carburant d’appoint. On en sait assez peu sur le radar et les moyens de détection du FC-31, sinon qu’il est équipé d’un radar multi-spectre et d’un nouveau capteur optronique situé sous le nez de l’avion.

Côté moteurs, Lin Peng a révélé que le FC-31 est désormais équipé de deux réacteurs chinois, le Guizhou WS-13A de 100 kilo-newtons de poussée (avec postcombustion), offrant à l’avion une vitesse maximale de Mach 1,8 (environ 2 200 km/h). Le prototype qui volait jusqu’à présent était équipé de moteurs russes Klimov RD-93 de 84 kilo-newtons de poussée avec postcombustion.

Selon AVIC, le premier vol d’un exemplaire de série doit intervenir en 2019, tandis que l’avion obtiendrait sa capacité initiale opérationnelle vers 2022, pour une entrée en service opérationnel en 2024. Mais de l’avis de nombreux spécialistes, ce calendrier est jugé très optimiste. L’industrie chinoise ne maîtrise pas encore totalement les technologies complexes de la furtivité. La qualité du revêtement appliqué sur le fuselage, notamment, est essentielle pour garantir une faible signature radar. De fait, lors des vols de présentation de novembre 2014, les observateurs internationaux avaient publiquement exprimé des doutes sur la maniabilité de l'appareil.


Caractériques techniques du FC-31 :

  • longueur : 16,9 mètres
  • envergure : 11,5 mètres
  • masse maximale au décollage : 25 à 26 tonnes
  • capacité d'emport totale : 8 tonnes
  • rayon d'action utile : 1 200-1 250 km
  • vitesse maximum : Mach 1,8 ( 2200 km/h)
  • moteurs : 2 Guizhou WS-93A de 100 kN de poussée

Sources : AVIC

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Notre-Dame, Sido, Stratolaunch… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

L’avion géant de Stratolaunch a volé pour la première fois

L’avion géant de Stratolaunch a volé pour la première fois

Crew Dragon, satellites OneWeb, robot fourmi… les meilleures innovations de la semaine

Crew Dragon, satellites OneWeb, robot fourmi… les meilleures innovations de la semaine

Transfo AC-DC, l’IRT de Toulouse à Montréal, ballon dirigeable… les meilleures innovations de la semaine

Transfo AC-DC, l’IRT de Toulouse à Montréal, ballon dirigeable… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles