Nous suivre Industrie Techno

La chaussée prévient du verglas

Ph. D.

Sujets relatifs :

, ,
- L'application d'un vernis thermosensible permet de visualiser, en temps réel, les conditions de la chaussée.

Si la perte d'adhérence sur chaussée verglacée demeure une source d'accidents assez peu fréquente, eu égard à notre climat tempéré, les conséquences sont en revanche très importantes en termes de dangerosité puisque 10 % des accidents liés au verglas se révéleraient mortels (la moyenne générale se situerait, toutes causes confondues, à 6,51 %). La société Eurovia, filiale du groupe Vinci, s'est donc intéressée à cet aspect en développant un procédé thermosensible capable de visualiser, en temps réel, l'état thermique de la chaussée. Objectif premier : informer les services de maintenance afin que ceux-ci puissent déclencher, au moment opportun, les opérations de salage lorsque le risque de verglas devient imminent à l'approche du passage de la barrière de gel.

« Les systèmes de mesure embarqués dans les véhicules, ou intégrés aux panneaux d'information qui bordent les routes et autoroutes, ne sont pas suffisamment précis », explique Thomas Devanne, ingénieur recherche chez Eurovia. Des écarts de 3 à 4 °C peuvent en effet être relevés entre les températures affichées et les conditions réelles au contact de la chaussée.

Dans la pratique, le procédé, développé en partenariat avec la société Gem'Innov (Bouches-du-Rhône), consiste à appliquer un patch de 1 x 1 m à base de vernis qui, incolore à température positive, vire au rouge lorsque la chaussée descend au-dessous de 1 °C.

Le système, en cours d'expérimentation sur l'A29, à proximité du Havre (Seine-Maritime), et sur l'A89, entre Brive (Corrèze) et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) est donc, dans un premier temps, destiné à faciliter le travail des patrouilleurs qui n'ont plus besoin de descendre de leur véhicule pour mesurer la température de la chaussée. Ces zones tests, implantées à proximité de stations météos, permettront de vérifier la fiabilité de la solution. « Nous n'excluons pas de l'utiliser par la suite comme dispositif de signalisation pour les conducteurs », précise Thomas Devanne.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0898

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une grue à bras télescopique

Une grue à bras télescopique

Le béton prend de la hauteur, grâce au fabricant d'équipements de BTP chinois Zoomlion. Sur un chantier de la province de Shanxi, sa grue munie d'un[…]

01/07/2012 | TENDANCESEN BREF
Le Cnit fait peau neuve

Le Cnit fait peau neuve

La machine qui déroule la chaussée

La machine qui déroule la chaussée

Le ciment se veut plus "vert"

Le ciment se veut plus "vert"

Plus d'articles