Nous suivre Industrie Techno

La chaudière qui va diviser par deux votre consommation énergétique

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
La chaudière qui va diviser par deux votre consommation énergétique

La machine qui veut révolutionner le chauffage

© DR

GrDF va soutenir le développement industriel de la chaudière thermodynamique à très haut rendement développée par la start-up BoostHeat. Cette machine devrait diviser par 2 votre consommation énergétique d’ici 2018.

La start-up française BoostHeat, qui a développé un système de chauffage au rendement étonnant, fusionnant une chaudière à condensation et une pompe à chaleur utilisant le CO2 comme fluide, va bénéficier d’une collaboration renforcée avec GrDF.

La machine thermodynamique imaginée par BoostHeat est le fruit de deux projets (Apache, Commanche) soutenus par BPI France et l’Ademe, rassemblant BoostHeat, GrDF, l’Ecole des Mines d’Albi Carmaux et le Laboratoire de thermique énergétique et procédés (LaTEP) attaché à l’Université de Pau et des pays de l'Adour et le Centre de Recherche et d’Innovation Gaz et Energies Nouvelles (Crigen).

                        
                        Le principe de la machine thermodynamique développée par BoostHeat

Le nouveau partenariat avec GrDF va faciliter l’échange de compétences et de savoir-faire, la définition des spécifications techniques, les tests en laboratoire ainsi que sur le terrain et la préparation à l’introduction sur le marché.

Un rendement de 200 %


Le compresseur thermique au coeur du système.
Le cœur des développements porte sur la mise au point d’un compresseur thermique innovant à très haute efficacité au service d’une pompe à chaleur gaz pouvant atteindre des performances saisonnières remarquables (COP saisonnier de l’ordre de 5 en équivalence PAC électricité). Ce compresseur thermique utilise la chaleur du brûleur à gaz pour comprimer efficacement du CO2 à haute température (de l’ordre de 700°C). La compression se fait sans transmission mécanique de puissance, car elle est juste le résultat d’un cycle thermique. Il n’y a donc pas de pièces mécaniques en mouvement, donc pas d’usure. De ce fait, le compresseur peut fonctionner 50 000 heures sans huile et sans entretien.

« Notre chaudière thermodynamique est basée sur un cycle de pompe à chaleur au CO2 qui nous permettra de diviser par 2 les consommations d’énergies, au point de fonctionnement nominal, par rapport aux chaudières à condensation actuelles », explique Luc Jacquet, Directeur Général de BoostHeat.

Des essais en laboratoire ont d’ores et déjà validé les performances espérées et les premiers tests en conditions réelles sont programmés pour l’hiver 2015. Les chaudières BoostHeat devraient permettre, d’ici 2 à 3 ans, de répondre aux besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire de tous types de logements (résidentiel, collectif et tertiaire) avec un très haut rendement. Elles permettront également de rafraichir en fonction des besoins.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.boostheat.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Le fabriquant d’hydroliennes fluviales et marines Hydroquest et Construction mécaniques de Normandie (CMN) ont annoncé le 15[…]

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles