Nous suivre Industrie Techno

La catalyse mise en équations

Muriel de Véricourt

Sujets relatifs :

, ,
La catalyse mise en équations

Remplacer le calcul des barrières d'énergie à franchir lors du passage d'un état chimique à un autre par la simulation de l'énergie de liaison entre les réactifs à transformer et la surface du catalyseur

© DR

Des chercheurs lyonnais ont réussi à prédire le coût énergétique d’une étape d’une réaction chimique, en calculant seulement l'énergie de liaison entre les réactifs à transformer et la surface du catalyseur.

Mieux comprendre les mécanismes des réactions intervenant à la surface du platine lorsqu'il joue le rôle de catalyseur d'une réaction d'hydrogénation : c’est l’enjeu de recherches menées au Laboratoire de Chimie de Lyon et publiées le 9 novembre dans la revue Angewandte Chemie International Edition.

Les scientifiques ont eu recours à la simulation numérique pour mieux appréhender la voie de synthèse de molécules complexes. Une approche qui leur a permis d'arriver à une conclusion qui devrait simplifier à l'avenir la prédiction des produits d'une réaction chimique.
Les chercheurs ont constaté que : le coût énergétique d'une étape, dans un ensemble de réactions catalysées peut être prédit en calculant seulement l'énergie de liaison entre les réactifs à transformer et la surface du catalyseur. Or cette quantité est plus facile à évaluer que les barrières d'énergie à franchir lors du passage d'un état chimique à un autre.

« Ces résultats pourraient aider les industriels des secteurs de la pétrochimie et de la pharmacie dans leur recherche de catalyseurs plus efficaces, en leur permettant de passer par une phase de calcul avant de devoir effectuer des séries de tests », commente Françoise Delbecq, l'une des chercheuses à l'origine de ces résultats.

Muriel de Véricourt 

Pour en savoir plus : http://www.ens-lyon.fr/CHIMIE/
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles