Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

La capture chimique du formaldéhyde par les capteurs d'Ethera

Hugo Leroux
La capture chimique du formaldéhyde par les capteurs d'Ethera

Capter les molécules de formaldéhydes

© DR

Ethera produit des capteurs relevant les taux de formaldéhyde, un gaz cancérigène notoire, dans l'air. La base de cette innovation : une structure chimique capable de fixer spécifiquement la molécule parmi d'autres composés organiques volatils (COV).

Dans le monde de la qualité de l'air, c'est un véritable casse-tête : alors que le formaldéhyde et les BTEX sont identifiés comme des polluants préoccupants, il n'existe pas de capteurs légers capables de relever leurs concentrations in situ. Ethera, société essaimée d'une unité de recherche mixte CNRS/CEA, comtpe bien changer la donne.

Son secret : un matériau nanoporeux. Sa structure chimique permet de "harponner" le formaldéhyde parmi toutes les autres molécules présentes dans l'air ambiant. La fixation du formaldéhyde provoque un changement progressif de la couleur du matériau. Un simple lecteur optique permet alors de relever les quantités de formaldéhydes fixées.

Pour mieux comprendre le mécanisme chimique à l'oeuvre, Ethera vous propose de suivre la capture du formaldéhyde en vidéo.

Hugo Leroux
 

                          

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles