Nous suivre Industrie Techno

La CAO électronique en pleine ébullition

Jean-Charles Guézel
Avec un nombre de soumissions scientifiques record et une activité microélectronique à la hausse, l'événement européen majeur de l'EDA (Electronic Design Automation) semble bien parti pour être un grand cru.

Un bel enthousiasme dans l'attentisme ambiant, c'est l'effet Date ! Une manifestation de CAO électronique en laquelle on ne croyait pourtant pas vraiment lors de ses débuts, à la fin des années 1990. Car s'imposer en Europe - Date alterne tous les ans entre Munich et Paris - dans un univers encore largement dominé par les sociétés étasuniennes, cela n'a rien d'évident.

Chapeau, donc, aux organisateurs, dont le mérite est d'autant plus grand qu'il s'agit essentiellement de passionnés et de "figures" de la CAO électronique, pas de professionnels de l'événementiel.

Le succès de cet événement se mesure d'abord au nombre de soumissions scientifiques : 780 (dont 313 en provenance des pays européens et 296 des États-Unis), soit 39 % de plus que l'année dernière. Un record dans la spécialité, tous événements confondus !

Au final, pas moins de 180 communications orales ont été retenues. Elles aborderont des thèmes aussi divers que l'évolution des langages de conception (SystemC, SystemVerilog...), la modélisation des bruits de substrats et des couplages, la conception des circuits mixtes, analogiques ou radiofréquences, l'optimisation du design physique, celle des logiciels embarqués. Découpée en 53 sessions et 75 présentations orales interactives (une nouveauté), Date abordera absolument tous les aspects de la CAO électronique.

À la conférence proprement dite s'ajoutera le forum des designers : un espace de discussion davantage tourné vers le côté pratique des choses, à travers des études de cas, des exposés sur les méthodes et les outils de tests... Cet « événement dans l'événement » regroupera 57 communications, dont cinq interactives.

En parallèle, les organisateurs ont souhaité approfondir deux problématiques actuelles, à savoir la réduction (souhaitable) de la consommation des puces et les grandes tendances de l'électronique multimédia, cela au moyen de journées thématiques.

Haro sur la consommation

La première, programmée le 18 février, sera l'occasion de se mettre au fait des méthodes d'estimation et de gestion dynamique de la consommation électrique. La seconde, prévue pour le lendemain, tire sa justification du fait que les puces mises en oeuvre dans le multimédia font désormais appel à des circuits très évolués, et parfois même à ce qui se fait de mieux en matière de vitesse, d'intégration, de puissance de calcul et de connectivité. Sans parler du niveau de complexité des logiciels embarqués...

Divers tutorials (vérification formelle, fiabilité au niveau système...) et débats avec des responsables industriels de haut niveau (présidents de sociétés, directeurs R&D...) s'égrèneront par ailleurs tout au long de la semaine.

Mais Date 2004, c'est aussi une exposition de plus d'une centaine de stands, avec tous les grands noms du secteur et aussi nombre de start-up ou de jeunes entreprises. Dans cette dernière catégorie, citons Avertec qui présentera les dernières versions de ses logiciels de vérification (timing, intégrité du signal et analyse de la consommation) Hitas CTK et Yagle GNS. Ou encore EVE (Emulation and Verification Engineering), une autre jeune pousse française qui exposera les outils de design qu'elle a conçus autour de sa plate-forme Zebu (Zéro bugs) en partenariat avec des sociétés telles que ARM ou Zaiq. Ces outils ciblent plus particulièrement les marchés des SOC (System on Chip) pour l'automobile, le multimédia et les réseaux.

Chez Prosilog, on notera l'arrivée de la version 1.2 (compatible SystemC) de la plate-forme de conception Magillem, cette dernière étant caractérisée par la possibilité de spécifier et de vérifier les systèmes tant au niveau transactionnel que RTL.

D'autres nouveautés sont également attendues chez TransEDA (outil de couverture de code VNCover) et chez Vast Systems Technology. Ce fournisseur annoncera notamment Metrix, une plate-forme virtuelle (sur PC) destinée à l'évaluation du comportement matériel et logiciel des systèmes embarqués.

L'ESSENTIEL

Grands thèmes Conception des SOC (Systems on Chip) Réutilisation de la propriété intellectuelle Langages de conception Vérification Codesign hardware-software Pratique Du 16 au 20 février 2004 (du 17 au 19 pour l'exposition) au Cnit de Paris-La Défense Site Internet : www.date-conference.com Chiffres clés (2003) 4 458 visiteurs et participants aux conférences 114 sociétés présentes

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0854

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

CHOISISSEZ VOTRE FOURNISSEUR

CHOISISSEZ VOTRE FOURNISSEUR

01/05/2004 | Guide d Achat
L'outil mobile de terrain

L'outil mobile de terrain

Ce qui fait la différence

Ce qui fait la différence

Une demande naissante

Une demande naissante

Plus d'articles