Nous suivre Industrie Techno

La CAO 3D s'ouvre aux non-spécialistes

Jean-François Prevéraud
La gamme V6 de Dassault Systèmes, dite PLM 2.0, se caractérise par des interfaces utilisateurs réellement intuitives.

Dassault Systèmes dévoile l'architecture V6 qui se retrouvera dès le mois de mai au coeur de l'ensemble de son offre logicielle : Catia pour la conception ; Delmia pour l'usine numérique ; Simulia pour le calcul et la simulation ; Enovia pour la gestion des données techniques (GDT).

Celle-ci est en droite ligne avec les annonces de la mi-2007 : la plate-forme 3D Via, destinée à populariser l'usage de la 3D auprès du grand public ; et la création avec Publicis Groupe du joint-venture 3dswym (see what you mean), dans le domaine de la 3D en ligne. Avec cette dernière plate-forme collaborative, les responsables marketing des grandes marques peuvent, en relation avec les consommateurs, développer des produits et des concepts à travers les technologies du Web et de la 3D.

Finie donc la focalisation sur la géométrie qui a été à l'origine de la CAO. La 3D n'est plus une fin en soi, c'est simplement un média compréhensible par tous, qui sert de support à l'expression et à la validation des idées de chacun des acteurs intervenant dans le cycle de vie d'un produit ou d'un service, depuis la formulation du concept jusqu'à l'utilisation finale.

Une génération d'outils pour les béotiens

L'expression et la compréhension collective de cette "propriété intellectuelle" ne pouvaient s'accommoder des traditionnels outils de CAO ou de PLM, destinés aux spécialistes. Un responsable marketing ou un consommateur n'ont pas le savoir-faire nécessaire pour modifier un futur produit dans Catia V5. En revanche, ils apportent une réelle valeur ajoutée de par leur expérience du terrain.

D'où l'arrivée d'une génération d'outils dite de PLM 2.0. Elle se caractérise par des interfaces utilisateurs réellement intuitives, à l'image de ce qui se fait dans l'univers du jeu vidéo, et des applications simples, qui permettent aux béotiens d'exprimer leurs idées.

Avec l'interface utilisateur Life Shape de Catia V6, les produits apparaissent sur une plaque tournante et il suffit de cliquer pour descendre graphiquement dans le détail de leur structuration. Finis les tableaux rébarbatifs des outils de GDT. En bas de l'écran, un pavé à 5 touches sert à créer de la géométrie, lancer des analyses et partager des modèles. En fonction du type de travail retenu, le pointeur lié à la souris, un compas, s'adapte et propose de manière très visuelle l'ensemble des actions que l'on peut appliquer à l'entité sélectionnée. Bref quelque chose de très intuitif. À vous de vous approprier le PLM 2.0.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0897

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

ÉNERGIE

ÉNERGIE

Optimiser la consommation de son usineJohnson Controls a conçu le logiciel Isac pour le suivi énergétique des installations de réfrigération[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Des puces 200 fois plus rapides

Des puces 200 fois plus rapides

COMMUNICATION

COMMUNICATION

RECYCLAGE

RECYCLAGE

Plus d'articles