Nous suivre Industrie Techno

La caméra remplace le scanner chez Currys

Industrie et  Technologies
Le distributeur de produits électroniques augmente la cadence de son système de tri des retours, en remplaçant les scanners de lecture des étiquettes code à barres par un système d'identification par caméras numériques.


Currys est l'un des plus grands distributeurs de produits électroniques grand public en Grande-Bretagne. Depuis sa plate-forme logistique de Nottinghamshire, il livre quotidiennement des milliers de lecteurs DVD, appareils photo et ordinateurs à son réseau de 550 magasins, ainsi que près de deux millions de clients particuliers chaque année.

Réputé pour sa qualité et la rapidité de son service, Currys, soucieux d'efficacité, a choisi de renouveler son système de tri de retour des produits défectueux. Déjà fournisseur depuis plusieurs années des solutions logistiques de Currys, la société Gavin & Sons a été consultée pour ce projet.

Pour piloter la machine de tri automatique haut débit des colis, ce dernier a opté pour un système de vision et d'identification par caméras numériques, alors que depuis des années, Currys utilisait des systèmes de lecture par scanners. Mais leur fiabilité diminue lorsque la vitesse du convoyeur est élevée, limitant ainsi les performances de l'ensemble. Pour accélérer la vitesse de traitement des retours, un système de lecture plus perfectionné s'avérait donc nécessaire.



Après évaluation de différentes offres de fournisseurs, Gavin & Sons a sélectionné Vitronic, spécialiste allemand des solutions de vision et d'identification par caméras numériques. Après les essais effectués en Allemagne, l'intégrateur britannique a installé le système Vipac dans l'entrepôt logistique où il fonctionne 16 heures par jour et 7 jours sur 7. Les produits sont convoyés jusqu'à une vitesse de 3m/s sous un portique de reconnaissance et envoyés sur une destination spécifique suite à la lecture à haute cadence du code à barre de l'étiquette.

Ce système de lecture par caméra présente un certain nombre d'avantage par rapport aux scanners utilisés antérieurement. D'abord il comporte très peu de composants en mouvement, ce qui augmente sa durée de vie dans un univers d'entrepôt logistique. De plus, les colis peuvent occuper n'importe quelle position sur le convoyeur. La lecture peut se faire simultanément sur les 6 faces des colis de formes et de tailles variées.

Grâce à une résolution d'image allant jusqu'à 250 dpi, le système de reconnaissance optique de caractères (OCR) et le vidéo-codage permettent un taux de lecture très élevé, proche de 99,9 %, alors que le lecteur scanner n'arrive pas à lire des codes à barre sales, endommagés ou de mauvaise qualité. De plus, en option, il est possible de récupérer des informations telles que le volume ou le poids des colis.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.vitronic.de/en/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment se défendre contre Snake, le ransomware qui cible les processus industriels

Comment se défendre contre Snake, le ransomware qui cible les processus industriels

Depuis janvier dernier, les chercheurs en cybersécurité planchent sur le ransomware Snake, qui cible en partie les processus[…]

Industrie : l'automatisation à marche forcée

Dossiers

Industrie : l'automatisation à marche forcée

Pour bien commencer la semaine : L’IRT SystemX hybride les modèles d’IA pour les industriels

Pour bien commencer la semaine : L’IRT SystemX hybride les modèles d’IA pour les industriels

Avec le big data et la robotique, le traitement des déchets cherche un second souffle

Avec le big data et la robotique, le traitement des déchets cherche un second souffle

Plus d'articles