Nous suivre Industrie Techno

La camera infrarouge s’attaque aux applications industrielles

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Jade-UC la caméra infrarouge de Cedip Infrared Systems

Contrairement à ce que son nom indique, Cedip Infrared Systems est une entreprise française. Cette société de 50 personnes dispose toutefois d’une stature internationale. Elle réalise en effet 70% de son chiffre à l’export en concevant et commercialisant, comme son nom l’indique cette fois, des caméras infrarouges.

 L’entreprise créée par Pierre Potet en 1989 s’est tout d’abord spécialisée dans les systèmes infrarouges très haute performance visant principalement les applications militaires et de laboratoire. Cedip Infrared Systems souhaite aujourd’hui adresser les applications industrielles de la thermographie infrarouge. Elle a donc conçu une gamme de caméra à détecteur thermiques non refroidi.

Ces appareils présentent bien entendu des performances moindres que les caméras à photodiodes refroidies par des systèmes ultra-compacts par compression d’Hélium. Ils affichent toutefois une résolution de un dixième de degré et une cadence d’acquisition de 50 images par secondes. Caractéristiques bien suffisantes pour le contrôle de processus industriel dans le domaine de la production d’acier, de verre, de papier, de plastique ou encore l’industrie agro-alimentaire.

Ces caméras permettent de vérifier l’uniformité la distribution en température des produits fabriqués et de réguler le processus en conséquence. Elles affichent une constante de temps de 5 à 6 ms contre 20 ms pour d’autres détecteurs du marché.
«Le temps de pause est donc suffisamment réduit pour s’affranchir des mouvements des pièces ou des flux contrôlés. A l’instar des appareils photos, en réduisant le temps de pause on réduit le risque de prises d’images floues lorsque les objets sont en mouvement», explique Pierre Potet, président de l’entreprise.

Une fois paramétrées aux exigences de l’application à l’aide d’un PC externe, ces caméras fonctionnent en toute autonomie. Elles surveillent le process et génère des alarmes lorsque les seuils d’alertes sont dépassés. Le système de traitement d’images thermographiques est embarqué à la caméra.

La caméra Jade-UC de Cedip Infrared Systems est présentée dans un boîtier IP54 étanche aux projections d’eau. Elle est équipée d’un capteur microbolomètre à plan focal non-refroidi de 320 x 240 éléments. Elle couvre une étendue spectrale comprise entre 8 et 12 µm, et permet la mesure de températures comprises entre 0 et 300 °C.
Plusieurs types de sortie sont disponibles : analogique CCIR 50 Hz ou RS 170 60 Hz, N et B, et sortie numérique 14 bits compatible USB2.0 et Camlink.

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus
www.cedip-infrared.com

 

 

 

 

 

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles