Nous suivre Industrie Techno

La boulimie technologique de Google : une faim de robots

Sophie Eustache

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La boulimie technologique de Google : une faim de robots

© Boston dynamics

Depuis le début de l'année, Google a montré un appétit inédit pour la technologie. Le moteur de recherche a enchaîné les acquisitions de start-up ou d'entreprises plus établies pour muscler ses compétences dans des domaines bien précis. Industrie & Technologies vous propose de faire le point avec cette série consacrée à la boulimie techno de Google. Premier épisode avec la robotique.

Fin décembre, Google annonce le rachat de la société Boston Dynamics, célèbre pour ses robots les plus avancés, tel qu’Atlas ou Big Dog. Cette acquisition fait suite à sept rachats de start-up dédiées à la robotique et traduit la stratégie de Google : celle d’investir le secteur de la robotique industrielle. L’entreprise a signé des partenariats avec des organismes et des entreprises américaines ou japonaises comme la NASA, Schaft Inc (qui développe des actionneurs pour un robot humanoïde notamment), Industrial Perception qui fabrique un bras robot ou Meka. Redwood Robotics, Bot & Dolly, Autofuss et Holomni ont aussi fait partie de ses cibles explique le site Humanoïdes

Le Robot WildCat de Boston Dynamics

Vers la robotique industrielle

L’alliance récente entre Google et Foxonn soutient cette tendance. Leur collaboration porterait sur la mise en place de robots de production dans les usines Foxconn, Google ayant récemment fait connaître son ambition dans ce domaine avec le rachat de plusieurs entreprises spécialisées. D'après une information du Wall Street Journal, le géant chinois Hon Hai Precision Industry Co., plus connu sous le nom de Foxconn Technology, travaillerait en toute discrétion avec Google à l'élaboration de robots pour ses usines de production. Spécialisé dans l'électronique de précision, Foxconn emploie plus d'un million de personnes, notamment dans la ville de Shenzhen.

JB, SE

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles