Nous suivre Industrie Techno

La boulimie technologique de Google : se rassasier d'objets connectés

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La boulimie technologique de Google : se rassasier d'objets connectés

Depuis le début de l'année, Google a montré un appétit inédit pour la technologie. Le moteur de recherche a enchaîné les acquisitions de start-up ou d'entreprises plus établies pour muscler ses compétences dans des domaines bien précis. Industrie & Technologies vous propose de faire le point avec cette série consacrée à la boulimie techno de Google. Quatrième épisode avec ses objets connectés, plus ou moins gadgets.

Si le rachat de Nest Labs a renforcé la position de Google dans le secteur des objets connectés, le géant s’est investi tôt sur le marché des dispositifs connectés et intelligents. Lancé en 2011, le projet sur les Google Glass est aujourd’hui à maturité. De nombreux brevets ont été déposés par Google, qui a pour ambition d'en faire un véritable outil de réalité augmentée, capable d'informer l'utilisateur sur son environnement, d'accéder au contenu de son I-Phone et de capturer les alentours. Ces lunettes intelligentes sont déjà équipées d’une caméra haute-résolution, d’un micro, d’un trackpad et de capteurs (compas, gyroscope, accéléromètre). Aujourd’hui encore, de nombreux développeurs planchent sur la programmation d’applications destinées aux lunettes intelligentes.

Lentilles connectées

Loin de vouloir se débarrasser de ses lunettes, Google développe une lentille de contact intelligente et connectée pour aider les diabétiques à surveiller leur taux de glucose. La lentille sera capable de mesurer le glucose dans les larmes. Elle dotée d’une mini puce-sans fil, d’une antenne et d’un capteur de glucose situés entre deux couches de matériau. Le laboratoire travaille aussi à l’intégration des petites LED qui pourraient s’allumer pour indiquer quand le niveau de glucose est trop élevé ou trop bas.

Smartwatch

Pour s’imposer sur le marché de montres connectées, Google fait le pari de l’OS. En mars, il annonce la sortie d’Android Wear, une version épurée de son système d’exploitation.

Google a aussi annoncé sa montre la Nexus Gem, dont la date de commercialisation n’est pas encore connue. Le dispositif devrait tourner sous Android et se connecter aux téléphones grâce à Google Now, l'assistant vocal.

Réalité virtuelle en carton

Lors de la conférence I/O, Google a présenté le concurrent de l’Occulus Rift, à savoir le Cardboard. Il s’agit d’un dispositif de réalité augmentée en carton et équipé de deux lentilles. La boite est conçue telle qu’on peut y installer son smartphone. Une fois disposé devant les lentilles, le smartphone ainsi optimisé offre une expérience de réalité augmentée. Le dispotitif fonctionne à partir d’une application, qu’il faut télécharger.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Schneider Electric optimise la maintenance grâce à la réalité augmentée

Schneider Electric optimise la maintenance grâce à la réalité augmentée

Pour faciliter les opérations de maintenance des équipements industriels, Schneider Electric mise sur son logiciel EcoStruxure et la[…]

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

Alibaba dévoile Xuantie 910, une puce ultra performante basée sur une architecture open source

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

DeepCubeA, l'algorithme champion de Rubik’s Cube

Plus d'articles