Nous suivre Industrie Techno

La boulimie technologique de Google : le moteur qui mange tout

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La boulimie technologique de Google : le moteur qui mange tout

© dr

Depuis le début de l'année, Google a montré un appétit inédit pour la technologie. Le moteur de recherche a enchaîné les acquisitions de start-up ou d'entreprises plus établies pour muscler ses compétences dans des domaines bien précis. Industrie & Technologies vous propose de faire le point avec cette série consacrée à la boulimie techno de Google. Dernier épisode de cette série, aujourd'hui, avec une multitude d'acquisitions qui montre sa volonté (hégémonique ?) de contrôler sa destinée technologique.

Lors de la conférence I/O, qui se tenait fin juin aux Etats-Unis, Google a annoncé le rachat de la start-up Appurify. Le service de test multiplate-formes d'applications mobiles qu'elle propose devrait représenter un atout pour les développeurs, en leur permettant une vérification rapide et exhaustive de la compatibilité de leurs applications sur toute la galaxie d'appareils qui composent Android. Lors de sa keynote d'ouverture de la conférence I/O, Google a mis l'accent sur le nombre d'utilisateurs inégalé d'Android, son système d'exploitation mobile. Un milliard de personnes l'utilisent désormais. Mais cette force, qui va se trouver encore décuplée avec l'expansion annoncée d'Android sur de nouveaux marchés (Android Wear, Android TV, Android Auto, Chrome OS), est aussi une faiblesse représentée par le taux de fragmentation très important de l'écosystème. Pour y parer, Ellie Powers, chef de produit pour Google Play, a annoncé sur scène le rachat de la start-up Appurify, spécialisée dans les tests multiplate-formes d'applications mobiles via le cloud.

Viser le ciel

Cette acquisition s’inscrit à la stratégie d’acquisition de Google, qui tend à l’exhaustivité technologique, et fait suite à l’acquisition technologique dans des secteurs aussi variés que la robotique, la dataviz, les éoliennes, le traitement d'information ou encore la cartographie. Mi-mars, Google aquiert le fabricant de drone Titan Aerospace, dans la foulée de Facebook, qui  a racheté les drones britanniques propulsés à l’énergie solaire Ascenta. Titan Aerospace développe des drones orbitaux, capables de voler à haute altitude. Grâce à des panneaux photovoltaïques intégrés sur les ailes, les drones fonctionnent grâce à l’énergie solaire et sont capables de rester positionnés cinq ans à une hauteur de 20 kilomètres avant de devoir se poser.

Surfer sur les tendances

Par ces multiples acquisitions, le géant du web surfe sur toutes les tendances, et ne veut se laisser distancer nul-part. Lors du CES, la société américaine a acquis la start-up Nest Labs, spécialiste des objets connectés et intelligents, pour la somme de 2,3 milliards d'euros. La société a conçu un thermostat intelligent, qui permet de surveiller la température de sa maison depuis son smartphone, ainsi qu'un détecteur de fumée. 

Google revend Motorola Mobility

Mais Google ne s’est pas contenté d’accumuler. 2014 a été aussi l’occasion de faire le ménage. Fin janvier, Lenovo annonce le rachat de Motorola Mobikty à Google, pour 2,91 milliards de dollars. En revanche, Google conserve la propriété de la grande majorité du portefeuille de brevets de Motorola Mobility, y compris les demandes de brevet en cours et les divulgations d'inventions. 

Liste des acquisition de décembre 2013 à juin 2014:

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La brique logicielle Clay AIR offrant la reconnaissance gestuelle à n’importe quelle caméra embarquée est[…]

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Ce robot performe dans le jeu d’adresse Jenga

Avec Pando, l'Isae-Supaero muscle sa puissance de calcul

Avec Pando, l'Isae-Supaero muscle sa puissance de calcul

Plus d'articles