Nous suivre Industrie Techno

La BMW ne manque pas d’air grâce à l’Ultramid de BASF

Jean-François Preveraud
La BMW ne manque pas d’air grâce à l’Ultramid de BASF

Des performances dues à des conduits d'admission accordables contenus dans la boîte à air.

© BMW

La dernière sportive de BMW est dotée d’une boîte à air avec des conduits d’admission accordables. Pour la réaliser Mahle a choisi un polyamide très rigide, l’Ultramid B3WGM24 HP de BASF.

Le constructeur de moto allemand BMW Motorrad a décidé, en collaboration avec l’équipementier Mahle, d’utiliser le polyamide Ultramid B3WGM24 HP de BASF pour réaliser la boîte à air avec filtre intégré de sa nouvelle S 1000 RR, le modèle le plus sportif et le plus puissant de sa gamme.

Pour cette moto très performante, les usines de Stuttgart et Öhringen du groupe allemand Mahle ont mis au point et fabriqué la première boîte à air dotée de conduits d’admission accordables, c’est-à-dire dont la longueur s’ajuste par électronique en fonction du régime moteur. Grâce à cet ajustement automatique de longueur, ce nouveau système d’admission d’air permet d’optimiser la courbe de couple du moteur de la BMW S 1000 RR sur une large plage de régimes. 

Cette boîte à air est constituée d’une partie supérieure et d’une partie inférieure soudées l’une à l’autre. La commande destinée à faire varier la longueur du conduit est fixée à la partie inférieure avant l’étape de soudage. « Comme la précision dimensionnelle des éléments du boîtier joue sur l’exactitude du réglage des tubulures d’admission, il est essentiel que les pièces en matière plastique ne subissent aucune déformation », explique Nicole Berg, planificatrice de production chez Mahle, pour justifier le choix de l’Ultramid B3WGM24 HP à cause de sa très grande stabilité dimensionnelle.

Les caractéristiques de soudage de ce matériau ont également été d’une grande importance dans ce choix, car le peu de place disponible n’offre qu’une très petite surface de soudure. En outre, la teneur minérale de la résine contribue à réduire considérablement le bruit.

Le collecteur d’admission d’air en polyamide est désormais relativement courant dans l’industrie automobile européenne. Il s’attaque maintenant au secteur de la moto. Comparativement à son homologue auto, la version moto se différencie notamment par la longueur réduite des tubulures et un encombrement restreint.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.basf.com & http://www.bmw-motorrad.fr 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Finalistes du prix de l’inventeur européen dans la catégorie industrie, les allemands Christoph Gürtler et Walter Leitner ont[…]

Une nouvelle membrane composite améliore les performances des batteries à flux alcalines

Fil d'Intelligence Technologique

Une nouvelle membrane composite améliore les performances des batteries à flux alcalines

Des fibres d'élastomère chargées en métal liquide pour conduire l'électricité malgré les déformations

Fil d'Intelligence Technologique

Des fibres d'élastomère chargées en métal liquide pour conduire l'électricité malgré les déformations

Des ailes aux moteurs, comment les matériaux composites vont aider l’aviation à se verdir

Des ailes aux moteurs, comment les matériaux composites vont aider l’aviation à se verdir

Plus d'articles