Nous suivre Industrie Techno

abonné

La biomasse, pivot de la transition énergétique

Ludovic Fery

"En 2011, la consommation énergétique de la France n’a été couverte qu’à 53% par la production intérieure. Les énergies renouvelables (ENR) y ont contribué pour 13%, l’exploitation de la biomasse (bois-énergie), l’hydraulique et les biocarburants étant largement prépondérants. Ce bilan déséquilibré est la marque de notre dépendance énergétique, notamment aux produits pétroliers ; il nous a coûté en 2011, 61 milliards d’euros, soit l’équivalent de 85% de notre déficit commercial ou de 3% du PIB.

La France figure pourtant parmi les premiers producteurs agricoles et forestiers d’Europe et dispose de ressources considérables en biomasse, encore sous-exploitées, qu’il suffirait de mobiliser et de convertir plus efficacement. Les investissements mondiaux faits en 2011 sur les énergies renouvelables ne vont malheureusement pas dans ce sens. On observe que 18 milliards de dollars sont affectés aux projets biomasse, 147 milliards au solaire et 84 milliards à l’éolien, soit pour ces deux technologies 89 % de l’investissement pour une contribution énergétique encore inférieure à 0,5%.

Même si l’intensification de l’exploitation de la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

« Augmenter la productivité du procédé de chromatographie est l'un des graal de l’industrie chimique », lance François Parmentier, fondateur de Separative

Lauréat du concours EIC Accelerator Pilot, mis en place par la Commission européenne pour distinguer les innovations de rupture, la[…]

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

La résonance magnétique nucléaire à très haut champ accessible aux industriels

Le silicium non cristallin mieux caractérisé grâce aux modèles d’apprentissage automatique

Fil d'Intelligence Technologique

Le silicium non cristallin mieux caractérisé grâce aux modèles d’apprentissage automatique

Un supercondensateur qui rivalise avec une batterie nickel-hydrure métallique

Un supercondensateur qui rivalise avec une batterie nickel-hydrure métallique

Plus d'articles