Nous suivre Industrie Techno

abonné

La biologie synthétique reprend vie

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

Ses détracteurs avaient un peu tôt fait de tirer un trait sur Amyris, et de voir dans les problèmes d'industrialisation de ce pionnier américain de la biologie synthétique le signe que l'émergence de cette discipline avait été annoncé trop tôt. L’entreprise est finalement au rendez-vous avec la commercialisation de ses premiers produits début 2013, rapporte la revue Biofuels Digest.

Début 2012, Amyris, chef de file industriel de la biologie de synthèse, une nouvelle discipline visant à appliquer au vivant des méthodes d'ingénierie pour produire des composés d'intérêt, annonçait pourtant des résultats décevants pour l’année 2011. L’américain n’avait réussi à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

Des chercheurs du Massachussets Institute of Technology (MIT) ont découvert que les fils de soie d'araignée avaient la[…]

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Mobilité hydrogène, mini-usine médicale, composites thermoplastiques… les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles