Nous suivre Industrie Techno

La bande passante des oscilloscopes bat des records

Industrie et  Technologies

Oscilloscopes numériques DSA70000 de Tektronix

Il n'est pas à mettre entre toutes les mains... Il n'est pas non plus à la portée de toutes les bourses. Normal, il faut le mériter... enfin, il faut que les applications auxquelles il est destiné le mérite. Avec sa bande passante de 20 GHz et sa cadence d'échantillonnage atteignant la vitesse de 50 Géch./s sur chacune de ses 4 voix, l'oscilloscope DSA72004 de Tektronix bat tous les records !

 

Cet instrument très haut de gamme vise les marchés des concepteurs informatiques, télécom et électronique qui traitent des signaux extrêmement rapides tels que peuvent en générer par exemple des modules électroniques exploitant les standards PCI-Express, SATA 3 ou encore 10 Gbits/s Ethernet. Son prix : 144 000 euros. En réalité, la bande passante analogique atteint 16 GHz. C'est en activant une fonction de traitement numérique que l'utilisateur l'étend à 18 ou 20 GHz.

Les utilisateurs dont l'application n'exige pas de telles bandes passantes pourront se rabattre sur les modèles DSA71604 et DSA71254 qui offrent respectivement une bande passante de 16 GHz et 12,5GHz et toujours une vitesse d'échantillonnage de 50 Géch./s sur chacune de leurs 4 voies. Sur ces appareils la fonction de traitement numérique est exploitée pour améliorer la qualité de la bande passante. Leurs prix s'échelonnent de 80 500€ à 114 000 €.

Chacun de ces modèles dispose d'une mémoire de 10 ou 20 millions d'échantillons par voie, extensible jusqu'à 200 Méch. Intégrant, un PC et donc une interface de configuration sous Windows, il propose une très grande variété de fonctions de traitements et de mesure. Mais l'utilisateur peut sauvegarder des interfaces de configuration propres à certaines mesures ou à la caractérisation de certains signaux.

A ce jour, le DPO72004 de Tektronix est l'oscilloscope numérique qui offre la plus grande bande passante du marché : 20 GHz sur chacune des quatre voies. Il bat le record détenu précédemment par le SDA-18000 de LeCroy qui offrait 18 GHz, mais sur une seule voie.

Autre record, la fréquence d'échantillonnage du DPO72004. Elle atteint 50 Géch/s sur chacune des quatre voies aussi. Alors que celle des instruments concurrents plafonnent à 20 Géch/s par voie en standard (DSO81204B et DSO81304B d'Agilent, SDA-18000 de LeCroy) ou 60 Géch/s, mais sur une seule voie de mesure (SDA-18000).

Youssef Belgnaoui

Pour en savoir plus : http://www.tek.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Ce chercheur CNRS travaille depuis plus de vingt ans sur l’épitaxie par jets moléculaires de nitrure de gallium sur silicium.[…]

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Plus d'articles