Nous suivre Industrie Techno

L’UTT reconnue pour sa R&D en nanotechnologies

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
L’UTT reconnue pour sa R&D en nanotechnologies

Etude de la propagation du plasmon sur un nanofil d'argent monocristallin

© DR

Les travaux de Université de Technologie de Troyes sur les nano-systèmes menés en collaboration avec l’Argonne National Laboratory viennent d’être primés par le Partner University Fund.

L’Université de technologie de Troyes (UTT) vient de voir l’un de ses programmes de recherche partenariale sur les nanotechnologies, mené en collaboration avec l’institut de recherche américain Argonne National Laboratory (ANL), retenu pour le Partner University Fund (PUF), un programme de soutien pour des partenariats innovants franco-américains.

Le partenariat primé vise à développer des nouveaux nano-systèmes optiques hybrides, élargissant les fonctionnalités des matériaux (couleur, luminosité, absorption…). Ces nano-systèmes pourront trouver des applications dans de nombreux domaines incluant l’énergie (éclairage, systèmes photovoltaïques…), ainsi que l’électronique et les télécommunications (circuits optiques intégrés…).

La collaboration franco-américaine initiée en 2003 par Renaud Bachelot, professeur des universités à l’UTT, et Gary Wiederrecht (ANL) implique six chercheurs de l’équipe de recherche LNIO de l’UTT et quatre du côté américain. Un accord de collaboration a été signé il y a deux ans, faisant du CNM (Center for Nanoscale Materials) de l’ANL un laboratoire d’accueil de l’école doctorale de l’UTT, ce qui a permis, en particulier à trois doctorants de l’UTT d’approfondir leur connaissances au sein du CNM.

« Grâce à cette coopération franco-américaine collective, quinze articles de recherche ont déjà été publiés sur le thème de la nanophotonique. Cette collaboration forte et pérenne n’avait jusqu’à présent obtenu aucun label national officiel. C’est maintenant chose faite ! », se réjouit Renaud Bachelot.

Le partenariat ANL/UTT est un des 12 projets retenus par le PUF au titre du programme 2010-2013, parmi 80 projets candidats. Il se voit attribuer près de 220 000 dollars pour trois ans, ouvrant de larges perspectives de collaboration à long terme pour les étudiants et les chercheurs impliqués. Le partenariat est destiné à s’étendre aux réseaux respectifs des partenaires, incluant la Northwestern University et l’Université de Bourgogne.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.utt.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

Plus d'articles