Nous suivre Industrie Techno

L'usine de camions économise tous azimuts

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

,
L'usine de camions économise tous azimuts

Le remplacement des sources de lumière a réduit de moitié la consommation d'électricité pour l'éclairage.

© D.R.

Le site de production belge de Gand a pris d'importantes mesures pour réduire sa consommation d'énergie.

En matière d'économie d'énergie, Volvo Trucks ne lésine pas. Le suédois a pris à bras le corps, et sur tous ses sites de production, le problème de la réduction de la consommation d'énergie et d'émission de CO2. En 2003, le fabricant de camions a décidé de réduire la consommation de ses unités de production de 29 % en moyenne par usine d'ici à 2006, en prenant l'année 2001 comme année de référence. D'un site à l'autre, les conditions d'exploitation diffèrent, les objectifs individuels varient donc aussi.

Prenons, par exemple, le site belge de Gand où sont assemblés 30 000 camions chaque année, et qui accueille également l'entrepôt central de gestion des pièces détachées. Ce site s'est porté volontaire pour participer à un programme national belge visant à atteindre, en trois ans, les meilleures performances au monde dans le domaine des économies d'énergie.

En 2002, l'écart entre la consommation d'énergie du site et les meilleures performances au monde était de 11,8 %. « Les autorités ont confié à des experts la tâche d'établir ce qui pouvait être considéré comme les meilleures performances dans les secteurs industriels appropriés », indique Lars Mårtensson, directeur des affaires environnementales du groupe suédois. L'objectif était de réduire cet écart à 3,4 % en 2005 et qu'il soit totalement résorbé en 2006. Ce qui, concrètement, réduit la consommation de 36 % entre 2001 et 2006. « Nous ne pouvons pas encore dire si l'objectif a été atteint avant que les experts indépendants aient délivré leur rapport. Mais il est évident que nous avons fait d'énormes progrès », poursuit Lars Mårtensson.

Trois centrales éoliennes et une thermique

À Gand, un peu plus de 110 000 euros ont été investis en 2005 pour réduire de 3 300 MWh la consommation d'énergie. Comme tous les industriels, Volvo n'a consenti cette dépense qu'à la seule condition qu'elle soit amortie en moins de deux ans par les économies d'énergie qui en découlaient. Exemple d'actions mises en oeuvre : l'installation d'un système d'éclairage à bon rendement énergétique et à moindre impact sur l'environnement, de réflecteurs plus performants, d'un système plus efficace de contrôle des réseaux d'eau chaude, de ventilation et de débit d'air dans les cabines de peinture, d'un meilleur réglage de la température et des machines-outils hydrauliques.

Le seul remplacement des sources de lumière a diminué la consommation d'électricité pour l'éclairage de moitié et les délais de retour sur investissement ne devraient pas excéder deux ans. Ce programme a aussi bénéficié d'un dégrèvement fiscal de 25 % du coût de l'investissement.

Par ailleurs, en 2007, trois centrales éoliennes et une centrale thermique alimentée en biocarburant devraient être construites à côté du site de Gand. Ces installations fourniront respectivement 50 % des besoins en électricité et 70 % des besoins de chauffage de l'usine. Le reste sera fourni par la compagnie belge d'électricité Electrabel qui s'est engagée à utiliser des énergies non polluantes

La solution

- Installation d'un système d'éclairage faible consommation. - Optimisation du fonctionnement des machines. - Contrôle des réseaux d'eau chaude. - Régulation des températures.

Les bénéfices

- Réduction de la consommation d'énergie de 36 % entre 2001 et 2006.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0887

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies