Nous suivre Industrie Techno

L’usinage toujours plus flexible et modulaire

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
La Roche-sur-Foron, 2 au 6 mars. Organisé dans son fief historique de la vallée de l’Arve, le rendez-vous international du décolletage a misé sur l’amélioration de la productivité. Le point sur les nouveautés

Au Simodec, tous les principaux constructeurs de machines ont présenté cette année des équipements capables de réduire encore plus le temps de fabrication.

Ainsi, pour améliorer la productivité, DMG, Citizen, Traub utilisent moteurs linéaires, moteurs couples, systèmes automatiques de pièces prises en mandrin ou des embarreurs rapides limitant  les temps morts.

Pour réduire les temps de cycle, terminer une pièce en une prise, éviter les reprises et garantir une meilleure précision, les axes C équipent désormais broche et contre-broche, tandis que les axes Y équipent les tourelles dotées de porte-outils motorisés.

S’y ajoutent des solutions intégrées de reprises transversales et arrières. Une solution illustrée par les tours de Biglia, Hanwha, Kummer, Miyano, Mazak, Star, Traub qui exécutent tournage, fraisage, perçage, taraudage, rainurage.

Innovation remarquée chez Réalméca avec un centre de tournage de super précision et polyvalent, le RT-1SP. Le constructeur d’Argonne exposait aussi un nouveau tour Spinner Universel TC et un tour universel TS Spinner à tourelle plus performante et moteurs-broches intégrés.

Le champion du tournage de haute précision Hardinge monte lui des glissières hydrostatiques triplant ou quintuplant la longévité des outils. Il privilégie aussi le tournage dur, une approche qui réduit le temps de cycle, dans de bonnes conditions économiques par rapport à la rectification, avec un état de surface à Ra 0,1 en usinage inter ou exter avec des outils PCD, céramique, CBN, de Secco et Sumitomo de bonne longévité.

L’Italien Biglia adopte une broche verticale qui facilite changement d’outil, circulation de pièces, évacuation de copeaux, améliore la précision et réduit la surface au sol.

Le décolletage suit les mêmes évolutions que ces équipements de tournage classique. Citizen, Hanwha, Gildemeister, Tornos, Star intègrent des poupées plus rapides et des tourelles ainsi que des coulisses dotées de porte-outils motorisés qui, synchronisées, actionnent simultanément trois outils.

Citizen présente un tour à poupée mobile R04-VI à moteurs linéaires, Gildemeister un tour à poupée mobile et canon synchronisés Speed 12-7 Linear.

La machine-transfert Trans-Turn de Wirth & Gruffat et le TransBar de Buffoli-Transfer, dont les outils tournent autour des pièces postées successivement sur les stations du barillet multibroche alimenté en barres, sont flexibles et modulaires.

Du côté des machines multibroches, Index, Mori-Say, Schütte, Tornos, Wickman généralisent commande numérique, moteurs synchrones et/ou réglages numériques des chariots. Ces machines, qui usinaient de grandes séries de pièces complexes, se ré-équipent rapidement pour usiner de petites séries répétitives.

 Les centres d’usinage équipent de plus en plus souvent les ateliers de décolleteurs ce qui incite les constructeurs, tels que Réalméca, Stama, Willemin-Macodel, etc., à proposer des modèles usinant dans la barre.

Réalméca exposait ainsi en première mondiale un centre d’usinage vertical rapide de super précision, désigné RMV, doté d’un système de palettisation rapide. Maître dans l’usinage à grande vitesse, ce dernier dévoilait aussi le centre d’usinage RM5 H de super précision pour usiner à partir de la barre avec un diamètre de passage en barre de 27 mm et réaliser des fraisages sur six faces d’une pièce sans reprise avec une broche dont la vitesse atteint jusqu’à 40.000 tr/min.

Alain Moquard

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Sandvik dévoile un diamant composite imprimé en 3D

Sandvik dévoile un diamant composite imprimé en 3D

L’entreprise suédoise Sandvik a dévoilé un diamant composite fabriqué par stéréolithographie à[…]

[Reportage] CorWave, l'horloger du coeur

En image

[Reportage] CorWave, l'horloger du coeur

La SNCF sur les rails de la fabrication additive

La SNCF sur les rails de la fabrication additive

Un usinage par ultrason qui préserve les matériaux tendres

Fil d'Intelligence Technologique

Un usinage par ultrason qui préserve les matériaux tendres

Plus d'articles