Nous suivre Industrie Techno

L'usinage du bois améliore sa productivité

Mirel Scherer

Sujets relatifs :

, ,
L'usinage du bois améliore sa productivité

© D.R.

Paris-Nord Villepinte, 12 - 15 mars 2008. Polyvalentes, plus rapides, moins énergivores... Les spécialistes du bois adaptent leurs machines à une demande de plus en plus forte.

Matériau noble, le bois connaît un regain d'intérêt. La poussée écologique et le renchérissement des matières premières métalliques remettent sur le devant de la scène ce matériau qui, dans le domaine du bâtiment, par exemple, est de plus en plus utilisé. Les équipements, tant ceux de première transformation que ceux destinés à la fabrication de produits finis, suivent cette tendance. Les constructeurs de machines améliorent ainsi sans cesse leur degré d'automatisme et leur polyvalence pour doper la productivité, tout en se préoccupant de l'aspect "consommation d'énergie".

C'est le cas du fabricant français MEM, spécialisé dans la conception et la fabrication des équipements de première transformation, qui propose un centre de sciage à hautes cadences (vitesse d'avance de 0 à 150 m/min). Le Cant-Cirda associe un groupe de fraisage (pour la transformation des bordures, directement en plaquettes papetières) et un groupe de sciage à lames circulaires, ce dernier disposant de quatre porte-lames à 1, 2 ou 3 lames mobiles. Conçu pour réduire la consommation d'énergie, ce groupe d'usinage s'intègre dans un grand nombre de lignes de sciage automatisées pour le débit de billons ou de plateaux. Dans les lignes à billons, par exemple, avec un système d'introduction et d'analyse des bois au défilé ; ou dans les machines de sciage de tête, équipées d'un système de griffage, en bout avec table de préparation déportée, type Télétwins ; ou encore dans des lignes de sciage de reprise, robotisées.

Flexibilité dans les centres d'usinage

Biesse vise lui aussi l'amélioration de la productivité dans la fabrication des panneaux avec sa ligne de perçage Vektor 25-13. Composée d'éléments modulaires avec système de transport de panneaux et magasin à douze positions pour chargement et déchargement, cette machine est dotée d'un groupe revolver à dix positions. Elle dispose aussi d'un groupe à trente mandrins indépendants et de six broches pour le perçage sur le chant du panneau. L'installation peut exécuter des travaux passant à n'importe quel point du panneau, en évitant l'intervention de l'opérateur, et elle accepte un programme d'usinage différent et plusieurs dimensions pour chaque pièce.

Même souci de flexibilité chez CMS avec son centre d'usinage W1/37 à une unité transfert qui traite des pièces élémentaires de menuiseries droites. La machine usine avec précision les extrémités pour les assemblages, assure le profilage intérieur et le profilage extérieur ainsi que tous les perçages, les fraisages verticaux, horizontaux ou inclinés. Elle a été développée suivant le concept "SBE". À savoir, "S" comme sécurité (avec des cartérisations, soit au niveau de l'amenage du bois, soit au niveau des unités d'usinage) et "BE" comme basse énergie (0,63 kW consommé par mètre linéaire, la machine demandant une faible énergie, 30 kW seulement).

Séchage par combinaison des énergies

Gros consommateur d'énergie, le séchage du bois fait lui aussi des progrès importants. Industries Drywood propose une technologie qui consiste à soumettre le bois à un champ électromagnétique dans une atmosphère humide et sous une pression déterminée. La combinaison des énergies radiantes et thermodynamiques permet l'échauffement très rapide et homogène de l'eau contenue dans les cellules du bois. La cinétique d'évacuation de l'eau - sous forme liquide - se voit améliorée, et contrôlée afin de limiter les effets de surpression préjudiciables à la qualité finale des produits. Le séchage par le procédé est rapide, indépendant des épaisseurs du bois et très économique en énergie. De plus, la récupération liquide des exsudats préserve l'environnement des rejets polluants. La puissance débitée par le générateur haute fréquence est adaptée selon le cycle, l'essence du bois, et la température désirée. Celle-ci peut donc varier dans une plage de 80 °C à 240 °C, ce qui autorise le traitement à haute température.

Le système de mesure sans contact Conti-Scale d'Electronic Wood Systems (distribué par Berthold France) est, lui, une alternative aux pesages mécaniques. Avec des multiples avantages : amélioration de la précision de mesure, réduction de l'espace nécessaire pour l'installation, aucun contact avec le produit et aucune pièce mobile (donc pas d'usure)... Les valeurs de poids obtenues sur chaque longueur des zones mesurées ainsi que la prise en compte des données sur la largeur du panneau donne le poids total de ce dernier. Si l'on prend en compte les valeurs d'épaisseur du panneau, le système Conti-Scale est capable de calculer sa densité.

Enfin, les outils de coupe utilisés dans les travaux de première transformation ou dans ceux d'usinage contribuent largement à l'amélioration de la productivité. La preuve : la mèche hélicoïdale diamant proposée par MFLS Forezienne. Destinée à la coupe des matériaux abrasifs tels les laminés, les MDF (Medium Density Fiberboard) ou les agglomérés par exemple, elle a, selon les spécialistes du fabricant français, une durée de coupe vingt fois supérieure à une mèche classique.

Le fabricant propose également l'ODC, un contrôleur de déviation de lame qui mesure automatiquement les déviations latérales de la lame en cours de sciage. Avec de nombreux avantages, comme la possibilité de garder un sciage rectiligne, l'amélioration de la qualité de sciage et du rendement, une meilleure utilisation de la lame, la diminution des déformations. Et in fine, une productivité accrue...

POUR LES USINAGES FLEXIBLES

> La ligne de perçage Vektor 25-13 de Biesse est composée d'éléments modulaires et peut exécuter des travaux passant à n'importe quel point du panneau, sans l'intervention de l'opérateur.

POUR LES MESURES SANS CONTACT

> Alternative aux pesages mécaniques, le système Conti-Scale d'Electronic Wood Systems (distribué par Berthold France) détermine le poids total du panneau grâce à l'addition des valeurs obtenues sur chaque longueur des zones mesurées ainsi que la prise en compte des données sur la largeur du panneau.

POUR LES GRANDES CADENCES

> Rapide, le centre de sciage Cant-Cirda de MEM a une vitesse d'avance de 0 à 150 m/min. L'équipement peut s'intégrer dans différentes configurations de lignes de sciage automatisées pour le débit de billons ou de plateaux.

Entendu au salon

La conjoncture est bonne pour tous les acteurs de la machine à bois. Nous ressentons une concurrence forte surtout dans le domaine de la lame de scie à ruban. Mais, une fois n'est pas coutume, pas celle de pays à bas coût, puisque ces produits ne se fabriquent que sur commande avec des critères bien précis. » Christian Sengas, PDG de MFLS Forezienne (42)

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0899

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

PROSPECTIVE

Focus

PROSPECTIVE

Dix tendances technologiques en 2009Pour la huitième année consécutive, Deloitte livre, dans "Technology, Media & Telecommunications Predictions -[…]

01/04/2009 | AlertesInnovations
Trente labos à portée de main

Trente labos à portée de main

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Focus

INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Mousses métalliques : l'acier pourrait remplacer l'aluminium

Plus d'articles