Nous suivre Industrie Techno

L’UPMC et RTE font avancer la robotique

Charles Foucault

Sujets relatifs :

, ,
L’UPMC et RTE font avancer la robotique

RTE parie sur la robotique pour la maintenance de ses lignes.

© DR

Deux nouvelles chaires de robotique sont nées, ce 15 novembre 2011, à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) : la première travaillera sur les mini-drones autonomes, la seconde sur les systèmes robotiques d’intervention en milieux contraints. Toutes deux sont soutenues financièrement par le Réseau de transport d’électricité (RTE).

Ce sont trois millions d’euros qu’a réussi à glaner la fondation partenariale de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) auprès du Réseau de transport d’électricité (RTE). Répartie sur cinq ans, cette somme financera les ressources humaines et matérielles nécessaires aux recherches des deux nouvelles chaires en robotique créées le 15 novembre 2011 au sein de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) de l’UPMC.

La première vise à développer des mini-drones autonomes capables de voler dans des environnements complexes et d’affronter des conditions météorologiques extrêmes. La difficulté à travailler en milieux contraints sera également au centre de préoccupation de la seconde chaire. Son équipe travaillera au développement de systèmes robotiques dédiés à des applications industrielles dotées d’installations électriques à haute tension.

RTE espère qu’en sortiront des innovations qui lui permettront d’améliorer la maintenance de son réseau et la sécurité de ses opérateurs. Depuis le mois de septembre, la société française teste déjà, en partenariat avec son homologue belge Elia, un robot d’inspection des lignes à haute tension : une ligne 63 000 volts entre Logelbach et Sélestat, en Alsace et des lignes 150 000 volts en Belgique, dans la région de Namur et les environs de Genk.

Charles Foucault

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

Plus d'articles