Nous suivre Industrie Techno

L’Ultramid réduit la transmission des vibrations d’un marteau-perforateur de Bosch

Jean-François Preveraud
L’Ultramid réduit la transmission des vibrations d’un marteau-perforateur de Bosch

Une machine légère et puissante exempte de vibrations.

© DR

Le fabricant d’outillages électroportatifs adopte une architecture originale pour le carter de sa machine. Il sélectionne aussi un matériau rigide et résistant aux vibrations ayant une grande longévité.

Pour son nouveau marteau-perforateur GBH 36 V-LI Compact Professional, un modèle sans fil particulièrement léger et quasiment sans vibrations, Bosch a opté pour la résine Ultramid B3EG7 – un grade de polyamide 6 de BASF renforcé de fibres de verre – remarquablement rigide et résistant aux chocs, qui satisfait aux stricts critères exigés en termes de longévité. De fait, le perforateur ne pèse que 2,9 kg et son faible niveau de vibrations (12 m/s²) minimise la fatigue au travail.

Une poignée découplée du mécanisme

Sur ce marteau-perforateur équipé d'un "Vibration Control" mis au point par Bosch, la zone avant où se trouve le mécanisme de frappe est, par conception, en grande partie découplée de la zone de préhension située à l'arrière. Tandis qu'un soufflet élastomère, en partie supérieure, amortit le mouvement du mécanisme de frappe, le corps en matière plastique de la poignée, située en dessous, assure la jonction des éléments. 


                                                     

Pour cette application exigeante, Bosch s'est mis en quête d'une résine apte à supporter la charge oscillante qui s'exerce longtemps et sans interruption sur la jonction inférieure. La résistance aux chocs et la longévité de l'Ultramid B3EG7 lui permettent de répondre à ces critères sur toute la durée de service du marteau-perforateur. Qui plus est, la résine est certifiée UL (Underwriters Laboratories), ce qui autorise son emploi dans l'outillage électrique destiné au marché américain.

De multiples essais

Les ingénieurs application de BASF ont apporté leur aide au développement du produit en menant de nombreuses études : en plus de tests de vibrations sur un secoueur, elles comportaient des examens aux rayons X afin de détecter d'éventuelles fissures, des simulations en vue d'évaluer le comportement au remplissage des moules, ainsi que des tests de retrait et de gauchissement lors du moulage par injection tri-composants, une opération particulièrement délicate. Cette résine a été colorée ici par BASF dans le bleu typique des produits Bosch.

Eliminer les vibrations

La directive EU 2002/44/CE du 06 juillet 2002 régit, sur le marché européen de l’outillage électrique, l’exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques que sont les vibrations. La durée pendant laquelle un employé est autorisé à travailler avec un outil électrique vibrant dépend, entre autres facteurs, de l’intensité des vibrations.

Avec sa technologie brevetée de contrôle des vibrations, Bosch a mis au point une méthode qui désolidarise largement le mécanisme de frappe de la poignée, en permettant ainsi de réduire au maximum les vibrations qui atteignent le bras. Le marteau-perforateur GBH 36 V-LI Compact Professional est l'un de ces outils à faible niveau de vibrations.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.plasticsportal.net & http://www.bosch-pt.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles